Nintendo Wii U : les jeux à posséder... et ceux à eviter

Nintendo Wii U : les jeux à posséder… et ceux à eviter

Après avoir passé en revue la toute nouvelle console de
Nintendo, la Wii U, il est grand temps pour Zone-Numérique de s’attarder sur
les principaux jeux de lancement de la console.

Publié le 6 décembre 2012 - 14:30 par La rédaction

Ubisoft, la grande
offensive

Ubisoft n’a pas fait dans la demi-mesure avec la Wii U,
l’éditeur français proposant à la fois quelques portages bien sentis et une
exclusivité marquante. En effet, ZombiU est indiscutablement le jeu le plus
original de ce lancement, et permet de se plonger dans une apocalypse zombie en
plein coeur de Londres. Le joueur devra alors suivre les conseils d’un
mystérieux « survivant » et tenter de survivre. Un côté
« survival » absolument parfait d’ailleurs, tant ZombiU s’avère
stressant et bien conçu. A noter qu’une simple morsure de zombie viendra à bout
de votre personnage, mais pas de panique, le jeu vous permettra dès lors de
contrôler un autre survivant, et il sera même possible de croiser son ancien
héros, en mode zombifié, et de récupérer son matériel. Excellent.



Malgré quelques jolis effets, il ne faut pas s’attendre à une claque graphique avec ZombiU, mais il propose une ambiance sombre, stressante à souhaits et assez unique en son genre

Excellent aussi, le système de messages laissés dans le jeu
par les joueurs et les développeurs. Excellente aussi  cette ambiance sombre et apocalyptique qui
règne tout au long du jeu. Et même si techniquement le jeu n’est pas bluffant,
pour peu que l’on apprécie Resident Evil, The Walking Dead ou encore le côté
sombre d’un Condemned, on est immédiatement scotché à son GamePad. Sans
conteste LE jeu de lancement de la Wii U.

L’excellent Assassin’s Creed 3 est également de la partie sur Wii U !

Pour le reste, Ubisoft propose notamment des portages avec
en tête de liste Assassin’s Creed 3 et Just Dance 4. Tous deux bénéficient bien
sûr d’une compatibilité avec le GamePad, mais rien de très original cependant.
Même si le premier est déjà disponible chez la concurrence, on appréciera la
possibilité de s’adonner à l’un des meilleurs jeux de cette fin d’année sur sa toute
nouvelle console. Just Dance 4 permettra de son côté de prendre part à des
chorégraphies enflammées, à condition de disposer d’une ou plusieurs Wiimotes.
Pas de bouleversement de gameplay, si ce n’est la possibilité de modifier les
chorégraphies à la volée via le GamePad. Petit plus sympathique, la possibilité
de s’affranchir de sa TV pour jouer devant
son GamePad via la caméra frontale.

Les Lapins Crétins aussi ont su trouver leur chemin jusqu’à la Wii U de Nintendo, avec un opus inédit et toujours aussi fun à plusieurs

Ubisoft a également décliné ses fameux Lapins Crétins sur
Wii U, dans un épisode très convivial encore une fois, à défaut d’être
foncièrement original. Certaines activités s’en sortent mieux que d’autres, et
ce jeu de l’oie revisité prend tout son sens en multijoueur évidemment. En
solo, l’expérience s’avère en effet nettement moins amusante…
 

Nintendo, le
changement c’est (pas) maintenant

Du côté de chez Nintendo, on joue la carte de la sécurité
avec New Super Mario Bros U et NintendoLand. Le premier reprend la formule déjà
étrennée trois fois par le passé, et nous propose donc un jeu de plates-formes
en 2D, à l’ancienne. Evidemment, le jeu bénéficie de la Full HD pour proposer
un affichage d’une netteté remarquable, mais on peste un peu face au manque de
réelles nouveautés, même si certains niveaux bénéficient de quelques effets
graphiques appréciables. Bien sûr, cet opus permet à 4 joueurs d’évoluer
ensemble sur l’écran de TV, et à un autre de donner un « coup de
pouce » en créant des petits blocs pour aider ses collègues, directement
sur le GamePad.

Pas de grosse prise de risque chez Nintendo avec ce New Super Mario Bros U d’une netteté impeccable, mais un peu trop convenu

De son côté, NintendoLand se veut le party-game idéal pour
découvrir sa nouvelle Wii U est les possibilités offertes par son GamePad. Les
activités sont toutes basées sur un univers maison (Zelda, Mario, Luigi’s
Mansion, F-Zero….) et leur intérêt varie du correct au franchement
insignifiant. Certes, cela permet de découvrir quelques aspects rigolos du
GamePad, mais là encore, il faudra jouer en multi pour véritablement apprécier
le jeu, qui ne dispose pas d’une durée de vie énorme à vrai dire. En effet,
passé l’effet de surprise des premières parties, il ne reste plus grand-chose…
Certes, on pourra toujours collectionner des pièces pour façonner son parc,
tenter de battre ses précédents records… mais rien de bien folichon dans
l’ensemble. Gros carton rouge au passage à la voix tout juste insupportable qui
nous guide dans les différentes activités… Un jeu gentillet, mais qui aurait
peut-être du être offert avec chaque Wii U finalement.
 

Le mini-jeu inspiré de Zelda est sans conteste l’un des plus réussis de NintendoLand, avec également Pikmin, F-Zero, Mario Chase et Luigi’s Mansion

Electronic Arts,
entre chien et loup

Electronic Arts ne pouvait évidemment pas manquer le
lancement de la Wii U, mais contrairement à Ubisoft, le géant américain s’est
contenté de deux portages : FIFA 13 et Mass Effect 3. Si les férus de Nintendo
seront ravis de pouvoir enfin retrouver un FIFA HD digne de ce nom, on
regrettera toutefois d’avoir affaire ici à un opus vieillissant, puisque le jeu
reprend le moteur de FIFA 12 et laisse de côté bon nombre de nouveautés
apportées par FIFA 13… Dommage. Le jeu reste malgré tout très complet et très
agréable à jouer, malgré quelques ralentissements. Le GamePad est plutôt bien
utilisé d’ailleurs, puisqu’il permet d’accéder en temps réel à de nombreuses
informations sur son équipe, et ajuster son effectif ou encore procéder à des
changements de tactiques à la volée.

Un FIFA 13 Wii U plutôt réussi dans l’ensemble, mais étrangement trop inspiré de FIFA 12 que de son homologue sur PS3 ou Xbox 360

Nettement plus convaincant, Mass Effect 3 permet de
retrouver le fameux action-RPG dans une version très réussie, bien que
souffrant là aussi des quelques ralentissements déjà présents sur les autres
versions console. L’aventure est ultra-prenante, l’ensemble est d’une beauté
assez renversante pour qui apprécie le genre space opera, et permet d’occuper
le joueur pendant quelques dizaines d’heures. Le GamePad est plutôt bien
utilisé dans l’ensemble, avec l’affichage d’une map ou de la roue des
compétences. Alors certes, on pourra toujours critiquer EA pour sa prise de
risque minimale, mais l’éditeur a au moins le mérite de proposer des portages
très corrects, tout en faisant bénéficier à la Wii U d’un très bon jeu de foot
et d’un excellent RPG à son lancement, ce qui n’a pas toujours été le cas d’une
nouvelle console.

Excellente surprise que ce Mass Effect 3 Wii U. Beau, immersif et ultra-complet, du tout bon pour EA

Sega et sa mascotte Sonic aussi sur Wii U

Du côté de chez Sega, on a décidé de voir les choses en grand et de proposer à la Wii U d’accueillir non seulement Sonic et ses acolytes Tails et Metal Sonic, mais aussi la majorité des grands noms de la firme, à travers un jeu de course baptisé Sega All Stars Racing Transformed. Un jeu de course fun et orienté multijoueur, qui permet de retrouver les principaux personnages de la firme, prêts à en découdre dans des courses endiablées prenant pour cadre différents univers issus de Sonic, Crazy Taxy, Super Monkey Ball ou encore After Burner. Cette version Wii U offre des graphismes très agréables, sans toutefois en mettre plein les yeux, et un peu plus de fluidité par rapport aux version Xbox 360 et PS3.



Des courses endiablées sur terre, sur mer, mais aussi dans les airs dans cet excellent Sega All Stars Racing Transformed Wii U

Les courses de se Sega All Stars Racing Transformed se déroule sur route, mais aussi sur l’eau et dans les airs, avec des changements dynamiques en temps réel de toute beauté. On pourra évidemment récupérer des armes et autres pièges en tout genre pour aller déloger le pilote qui nous précède. Cette version Wii U dispose également de quelques modes de jeu et bonus supplémentaires, mais fait également un excellent usage du GamePad. Ce dernier n’offre quasiment aucune interaction tactile, mais agit en parfait supplément de l’écran de TV puisqu’il affiche une map dynamique de la course, et offre même quelques caméras embarquées qui viennent s’incruster à l’écran lors de l’utilisation de certains bonus. Sans trop en faire, Sega a donc su parfaitement intégrer le GamePad à son jeu de course. Mieux encore, à tout moment, un simple glissement de doigt du haut vers le bas permettra de transposer l’intégralité du jeu sur le GamePad et ainsi s’affranchir de la TV. Pour rebasculer l’image sur la TV, il suffit de faire glisser son doigt de bas en haut sur l’écran tactile. Excellent, tout simplement.

 

Evidemment, on retrouve une dizaine d’autres titres de
lancement pour cette Wii U, avec d’un côté de très bons portages comme
Darksiders 2, Batman : Arkham City, Tekken Tag Tournament 2 ou encore Call of
Duty Black Ops 2 , mais aussi quelques jeux à éviter farouchement, comme Sports
Connection ou encore Tank Tank Tank. 


Un line up correct, sans plus

A défaut de compter réellement une killer app (un nouveau
Zelda par exemple), la toute nouvelle Nintendo Wii U peut néanmoins compter sur
quelques ambassadeurs de choix pour accompagner son lancement, avec en tête
ZombiU, New Super Mario Bros U et Lapins Cretins Land pour citer les jeux
originaux. On attend toutefois impatiemment la prochaine fournée de jeux, à
commencer par Rayman Legends en mars prochain. Et comme toujours avec les
consoles Nintendo, ce seront les futurs Zelda, Metroid et Mario 3D qui nous
démontreront ce que la Wii U est réellement capable de proposer.




Ailleurs sur le web



Article précédent
«
Article suivant
»