Google décline Snapseed sur Android et le rend gratuit : haro sur Instagram

Google décline Snapseed sur Android et le rend gratuit : haro sur Instagram

Snapseed arrive sur Android, poussé par Google qui a racheté l’éditeur du logiciel de retouche de photos mobile, qui le met à disposition gratuitement et favorise le partage des photos retouchées depuis Snapseed vers le réseau social maison Google+. Photo et réseau social… Instagram et Facebook sont visiblement en ligne de mire.

Publié le 7 décembre 2012 - 8:25 par La rédaction

Il y a quelques semaines, nous apprenions le rachat de l’éditeur de logiciels photo et de plug-ins pour Photoshop, Lightroom, Aperture, … Nik Software par Google. Aujourd’hui, la petite solution logicielle et mobile de retouche de photos, Snapseed, disponible jusqu’alors uniquement sur iOS pour une poignée d’euros est enfin adaptée à la plateforme mobile Android et mise à disposition gratuitement pour les utilisateurs de smartphones et tablettes Android. Snapseed est livré avec une batterie d’ajustements et de filtres et effets que l’on peut appliquer aux photos avec une ergonomie qui tire magnifiquement parti des écrans tactiles capacitifs. Le partage des photos vers Google+ est naturellement de la partie en plus de Twitter (qui se voit privé de la manne photographique d’Instagram) et Facebook.

Snapseed pour Android gratuit sur Google Play.

Si le mouvement stratégique de Google sur le rachat de Nik Software est assez clair pour ce qui est de la solution mobile Snapseed, le géant du web n’a rien laissé paraître de ses intentions quant aux autres produits professionnels de retouche photo comme Silver Efex pro, Color Efex Pro, Viveza, DFine ou HDR Efex Pro. On peut imaginer que Picasa embarque quelques-unes des possibilités de retouche de ces plug-ins puissants et largement adoptés par les photographes malgré leurs prix de vente élevés. Nous pourrions alors voir arriver la retouche locale via les U-Points dans Picasa, de nouveaux filtres pour le noir et blanc, etc… La communauté de photographes utilisateurs des plug-ins Photoshop, Lightroom et Aperture de Nik Software espère que Google ne va pas sacrifier cette branche de l’activité de l’éditeur allemand et que les logiciels photo continueront d’évoluer.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *