Google+ a visé juste auprès de la communauté de photographes adeptes des réseaux sociaux avec une approche plus respectueuse et valorisante des photos et de leurs auteurs. Aujourd’hui, Google+ fait encore un pas de plus pour devenir le repaire des photographes et apporte à sa dimension sociale, la possibilité de créer des groupes par type d’intérêt. Ce fonctionnement n’est pas sans rappeler les nombreux groupes Flickr ou Facebook et l’on pourra rejoindre de façon privée ou publique une communauté cimentée par un intérêt. Nous devrions voir fleurir de nombreuses communautés photo sur des thématiques précises comme la photo HDR, Urbex, la photo au flash, et par marque ou appareil. Cette fonctionnalité vient s’ajouter aux cercles Google+ et à l’intérêt suscité par le réseau social concurrent de Facebook auprès des photographes même si cette fonction trouvera un écho favorable sur d’autres centres d’intérêt depuis la cuisine aux sports auto en passant par l’architecture ou toute autre discipline en mesure de fédérer une communauté.

Ce mouvement se matérialise alors que ça bouge sur les réseaux sociaux avec la fin de la collaboration Instagram / Twitter constatée la semaine dernière. D’ailleurs, le petit piaf bleu, délaissé par Instagram, pourrait bien en profiter pour offrir à son public ses propres filtres photo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here