Cela fait de nombreuses années que tous les observateurs s’attendent à la sortie logique d’une télévision conçue par Apple, qui pourrait à son tour venir changer la donne sur un secteur où Apple est étrangement resté timide jusqu’à présent en ayant simplement sorti le petit boîtier aux fonctions bien modestes, l’Apple TV. La rumeur d’une télévision Apple est récurrente depuis des années, et hier, du fait du retour en grâce de ces rumeurs au sujet d’une « iTV », l’action Apple a connu une croissance soudaine en bourse.

Tim Cook, le nouveau patron d’Apple, n’a pas fait mystère de l’intérêt d’Apple pour le marché de la télévision lors d’une récente interview. De leur côté, les investisseurs et boursicoteurs voient leur intérêt pour l’action Apple aiguisé par la perspective de voir, à court ou moyen terme, la firme de Cupertino sortir une télévision d’un nouveau genre. Hier, alors que cette rumeur reprenait de plus belle, et malgré l’absence d’officialisation de la part d’Apple au sujet d’une télévision maison, le cours de l’action Apple a bondi en bourse en fin de séance pour finir avec une croissance de 2,18 %, qui mettait fin à une longue série de baisse du cours qui a perdu plus d’un cinquième de sa valeur depuis son plus haut historique de septembre, en amont de la présentation de l’iPhone 5.

Mais qu’est-ce qui a bien plus embraser la bourse au sujet d’une télévision Apple ? Eh bien il s’agit de la publication des résultats d’une étude réalisée par l’institut Alpha Wise qui conclue simplement que 47% des personnes sondées sont éventuellement intéressées par un téléviseur Apple. Cette étude nous apprend également qu’un achat possible de cette télévision à la pomme croquée est quatre fois plus importante chez les utilisateurs d’iPhone ou d’iPad. Ce sont 13 millions de télévisions Apple qui pourraient être vendues alors, au prix moyen de 1060 $, sur le seul marché des Etats-unis. Les résultats de cette étude ont été publiés dans une note de la banque Morgan Stanley qui avançait que de nombreux consommateurs étaient prêts à payer plus cher une télévision réalisée par Apple. Voici ce qui a mit le feu aux poudres et donné un peu d’air à l’action AAPL.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here