Question-réponse : quel objectif à portrait pour mon Nikon D5100 ?

Question-réponse : quel objectif à portrait pour mon Nikon D5100 ?

Voici la question de Mathilde, une lectrice soucieuse de choisir le bon objectif pour réussir de beaux portraits avec un reflex numérique Nikon D5100 :  »
Bonjour, j’aimerais acheter un objectif qui me permettrait de prendre des photos en faible luminosité et faire de beaux portraits. Il me faudrait un objectif à grande ouverture, lequel me conseilleriez-vous? J’ai un Nikon D5100. »
Voici notre réponse. Elle s’applique naturellement à tous les boitiers APS-C Nikon, donc en monture DX.

Publié le 24 décembre 2012 - 10:28 par La rédaction

Les objectifs 85mm : AF-S Nikkor 85mm f/1.8G et l’AF-S Nikkor 85mm f/1.4G

Habituellement, une focale à portrait considérée comme idéale est le 85mm, mais en fonction de l’éloignement et du cadrage plus ou moins serré du sujet, que l’on souhaite, on peut opter pour des focales allant du 50-60mm au 105mm. Si la focale classiquement idéale pour un portrait sera celle d’un objectif 85mm dont la gamme Nikon est riche de deux représentants extrêmement performants (l’AF-S Nikkor 85mm f/1.8G et l’AF-S Nikkor 85mm f/1.4G), le capteur APS-C 16 mégapixels de votre appareil, un Nikon D5100, recadre les photos et a pour conséquence d’allonger la focale de l’objectif. Ainsi, si vous faisiez l’acquisition d’un 85mm, celui-ci deviendrait un 1,5 x 85mm = 127,5mm. Un peu long comme focale pour un portrait même s’il est tout à fait possible de capturer de magnifiques portraits aussi à cette focale qui favorisera un arrière-plan plus rapidement flou, mais pourra avoir pour inconvénient de vous éloigner de votre sujet. Utiliser une longue focale aura pour effet d’écraser les perspectives et d’affiner le visage. La version f/1,8 ne démérite pas face au f/1,4 et ce, pour une fraction de son prix de vente… Achat malin vs achat plaisir…

Beau, performant, prestigieux, mais cher, l’AF-S Nikkor 50mm F1.4G, la référence Nikon en matière d’optique à portrait.

 

Les objectifs 50mm : AF-S Nikkor 50mm f/1.8G vs AF-S Nikkor 50mm f/1.4G

Dans votre cas, et ce sera une excellente nouvelle pour votre porte-monnaie : vous pourrez opter pour un 50mm ou un 60mm qui offriront respectivement une focale résiduelle de 1,5 x 50mm = 75mm et 1,5 x 60mm = 90mm. L’avantage de ces objectifs 50 et 60mm est d’être bien moins onéreux que les couteux 85mm. Le Nikon AF-S Nikor 50mm f/1.8G vendu aux alentours de 190 euros ou le haut de gamme AF-S Nikkor 50mm f/1.4G que l’on trouve pour environ 350-400 euros. Nous avons consacré un test comparatif aux AF-S Nikkor 50mm f/1.8G vs AF-S Nikkor 50mm f/1.4G. Ces deux objectifs sont très qualitatifs et offrent l’avantage d’une très grande ouverture de f/1,8 ou f/1,4 qui vous permettra de prendre des photos en faible luminosité sans flash mais attention à la faible profondeur de champ à cette ouverture. Si vous photographiez, un sujet avec le 50mm ouvert à f/2 et que le sujet est à 1,5m de vous, la zone de netteté, ou profondeur de champ, ne sera que de 6cm ! Gardez aussi à l’esprit qu’un objectif donne rarement le meilleur de lui-même dès sa pleine ouverture.
Si votre choix se porte sur l’un ou l’autre de ces objectifs, vous pourrez ensuite les utiliser sur un appareil plein format doté d’un capteur FX avec lequel ils sont compatibles et même conçus pour à l’origine.


Bon marché, ce petit 50mm f/1,8 se transformera en objectif à portrait sur un D5100.

 

Le cas du 60mm macro

 

Pour un peu plus de polyvalence et pour bénéficier d’une focale un peu plus longue, vous pouvez opter pour un objectif 60mm macro ouvert à f/2,8. Certes, l’objectif est optimisé pour la macro et un sujet très près de l’objectif, certes, vous perdez deux diaph en luminosité, mais votre objectif sera plus polyvalent puisque si cela vous intéresse, il sera compatible avec vos éventuelles envies de macrophotographie.

Les marques indépendantes Sigma et Tamron

Nous parlons ici des références Nikon, mais naturellement, n’oubliez pas que les opticiens indépendants comme Sigma et Tamron produisent d’excellentes focales fixes et le plus souvent à des prix intéressants. C’est le cas du Sigma 85mm F1.4 EX DG HSM, loin d’être bon marché avec un prix de vente d’environ 1000 euros, mais toujours 20-30% moins cher que son équivalent chez Nikon, ou du 50mm F1.4 EX DG HSM.

Tenter le zoom AF-S DX 17-55mm F2.8 ED-IF ?

Et pourquoi pas opter pour un zoom lumineux comme le beau, mais franchement très cher, AF-S DX 17-55mm F/2.8 ED-IF qui offre une ouverture généreuse sur toute son amplitude de focales et grimpe jusqu’au 55mm, soit un équivalent 82;5mm et toujours ouvert à f/1,8. Son piqué est excellent à toutes les focales et il peut remplacer avantageusement plusieurs objectifs à focale fixe comme un 28mm, un 50mm et un 85mm. Mais le ticket d’entrée dans son univers dépasse les 1000 euros…

 

Objectifs à portrait : achat malin vs achat plaisir

A l’heure du choix, vous pourrez hésiter entre un 50mm et un 85mm. Nous vous conseillons de tester avec un zoom comme le 18-105mm si le 50mm vous convient pour vos portraits ou si votre instinct vous guide plus souvent sur une focale plus longue auquel cas, c’est sur un des 85mm qu’il faudra porter votre choix. Ensuite, choisir un f/1,4 ou un f/1,8, cela dépend naturellement de votre budget, mais sachez qu’en diaphragmant un tout petit peu, bien malin celui qui arrivera à faire la différence entre deux photos prises avec les deux objectifs. Les deux optiques ouvertes à f/1,4 sont des optiques « de prestige », excellentes, ce sont de beaux objets dont on se prend souvent à rêver de les avoir dans son parc optique. Mais au final, c’est l’oeil du photographe qui fera la différence et non votre matériel !
Objectif f/1,8 = achat malin.
Objectif f/1,4 : achat plaisir.

Advertisements

Ailleurs sur le web