Guide d'achat Noël 2012 : compacts numériques experts

Guide d’achat Noël 2012 : compacts numériques experts

Ils sont souvent magnifiquement construits, ils offrent des capteurs plus grands que les compacts numériques classiques, il sont équipés d’objectifs haute qualité, souvent très lumineux, les compacts experts se distinguent aussi par des contrôles manuels étendus et une ergonomie taillée pour les besoins des photographes avancés. Voici notre guide d’achat « compacts numériques experts » avec trois recommandations que nous apprécions particulièrement.

Publié le 13 décembre 2012 - 10:10 par La rédaction

1- Sony Cyber-shot DSC-RX100

Le Sony Cyber-shot DSC-RX100 s’est rapidement imposé comme la référence
du segment des compacts numériques experts grâce à la présence d’un
grand capteur 1″ (la même dimension que celle des hybrides Nikon 1) tout
en conservant un format compact : le Sony RX1 rentre dans une poche et
l’exploit est de taille vue la taille du capteur. Ce capteur 10
mégapixels est servi par un objectif 28-100mm f/1,8-5,8 stabilisé, un
objectif lumineux en grand-angle qui ne pèche que par une ouverture
glissante qui n’est plus que de f/5,8 à 100mm, une ouverture qui rend
l’obtention de flou d’arrière-plan délicate. Pour le reste, le Sony RX100
offre une ergonomie travaillée et largement personnalisable, une qualité
d’image très élevée, y compris dans les hautes sensibilités, la vidéo
en Full HD jusqu’au 50p, les modes de prise de vue avancés élaborés par
Sony avec HDR, photo panoramique par balayage et photo de nuit sans
trépied ou encore une cadence en rafale de 10 i/s. Privé de visée
d’oeil, le Sony RX100 se rattrape largement en adoptant un bel écran de 1
229 000 points et dalle White Magic pour une luminosité optimale en
extérieur.
En savoir plus et lire les avis sur le sur le Sony Cyber-shot DSC-RX100

Publicité

Notre test du Sony RX100.

 

2- Panasonic Lumix DMC-LX7

Le Panasonic Lumix DMC-LX7 est un des premiers compacts numériques
experts dotés du nouvel imageur de 1/1,7″, un CMOS rétroéclairé, qui
permet de faire réaliser un bond en avant à la qualité d’image, surtout
dans les hautes sensibilités et d’accéder à la vidéo en Full HD. Le
Panasonic LX7 séduit par une ergonomie travaillée pour rendre la prise
de vue un vrai plaisir en mode priorité ouverture grâce à la présence
d’une bague manuelle de réglage de l’ouverture autour de l’objectif qui
permet de piloter le diaphragme manuellement et efficacement. Justement,
l’objectif est le second atout maître du LX7, car il est très lumineux,
et ce, aussi bien en grand-angle (24mm f/1,4, un record) qu’au
téléobjectif (90mm f/2,3), qui permet de faciliter l’obtention d’un joli
flou d’arrière-plan. L’objectif offre également l’intégration d’un
filtre ND.
En savoir plus et lire les avis sur le Panasonic Lumix DMC-LX7.

 

3- Fujifilm X10

Équipé du capteur 2/3″ de 10 mégapixels, le Fujifilm FinePix mêle une
finition premium exemplaire, une ergonomie traditionnelle et la qualité
d’image permise par le grand capteur CMOS et l’objectif qualitatif
28-112mm lumineux (f/2,0-2,8). La qualité de fabrication du Fujifilm X10
est luxueuse. Les focales principales sont repérées sur l’objectif qui
offre un zooming manuel précieux. Le X10 est géré selon les modes EXR
qui permettent au capteur d’être utilisé ici pur sa définition, là pour
sa sensibilité ou sa plage dynamique. La vidéo est capturée en Full HD
et l’appareil permet de réaliser des prises de vue panoramique par
balayage. Il accède aux rafales rapides, 7 i/s. Le Fujifilm X10 est
équipé d’un véritable viseur optique, chose de plus en plus rare.
En savoir plus et lire les avis sur le Fujifilm X10.


Les raccourcis manuels vers les longueurs focales contribuent au plaisir d’utilisation du Fuji X10.
Lire notre test du Fujifilm X10.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *