C’est dans la juridiction de San Francisco en Californie, que le réseau social photo Instagram se voit assigné en justice dans le cadre d’une plainte de groupe au civil, ces fameuses « class action » américaines dans lesquelles les consommateurs se liguent pour attaquer une entreprise. Naturellement, comme le rapporte Reuters, Facebook déclare trouver cette plainte absurde et vouloir lutter énergiquement contre cette dernière.

Cette action en justice prend sa source dans le tollé suscité par la publication des nouvelles conditions d’utilisation d’Instagram, une décision visiblement prise à l’emporte-pièce et qui bafoue les droits élémentaires de chacun et la n’assure pas le minimum en termes de respect de la propriété intellectuelle des membres du réseau social. Calquées sur celles de Facebook, ces nouvelles conditions d’utilisation donnaient à Instagram le droit de commercialiser les photographies de ses utilisateurs, sans que ceux-ci n’y puissent quoi que ce soit. Par la suite, instagram a indiqué reformuler le libellé de cet article précis, indiquant qu’il s’agissait en fait de permettre de monétiser son service avec de la publicité. Mais la méfiance des utilisateurs et la vigilance aiguisée par cet incident auront poussé Instagram à faire un rétropédalage total. Cela n’empêchera pas une action en justice qui pourrait faire jurisprudence. A suivre donc…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here