Venus, le yacht de Steve Jobs, autorisé à larguer les amarres

Venus, le yacht de Steve Jobs, autorisé à larguer les amarres

La semaine dernière, nous apprenions que le designer français Philippe
Starck avait fait immobiliser le yacht de Steve Jobs se sur lequel il a
travaillé à la conception. Le différend, d’ordre financier, qui
l’opposait aux héritiers de Steve Jobs semble réglé et le luxueux navire
ultramoderne, baptisé Vénus, peut enfin naviguer.

Publié le 26 décembre 2012 - 11:02 par La rédaction

C’est l’avocat hollandais de la famille de Steve Jobs qui indique qu’une solution a été trouvée et qu’une garantie a été déposée sur un compte bancaire ce qui permettra aux bateaux de quitter le quai auquel il était consigné par la justice à la demande des juristes du designer français puisque le montant des honoraires réclamés par Philippe Starck, soit 9 millions d’euros, ne correspondait pas au montant payé par les héritiers de Steve Jobs, 6 millions d’euros. Le yacht qui aurait coûté environ 100 millions de dollars à Steve Jobs et ses héritiers a été coconçu par le fondateur d’Apple et Philippe Starck, qui se voyaient de manière mensuelle depuis plusieurs années. Philippe Starck avait d’ailleurs laissé planer le doute sur un produit Apple designé par ses soins en jouant sur les mots. Les coulisses du contrat écrit ou oral qui a été passé entre les deux hommes restent opaques, mais les conseillers de Starck indiquaient que Jobs et lui étaient tombés d’accord sur un pourcentage du coût des travaux, ce qui correspondra finalement à une somme de 9 millions d’euros. Même si l’absence de contrat bétonné apparaît surprenant lorsque l’on connaît la propension de Steve Jobs et de la société qu’il a créée, Apple, dont c’est la culture, à verrouiller les aspects juridiques, la justice néerlandaise semblait donner raison à Philippe Starck.

Aujourd’hui, Venus, le Yacht commandé par Steve Jobs, peut enfin larguer les amarres.
Advertisements

Ailleurs sur le web