Résistance : photo sous-marine jusqu’à 6m de profondeur

Le Fujifilm FinePix XP60 résiste à une immersion jusqu’à 6 m de profondeur. Les concepteurs de ce compact étanche ont d’ailleurs doté la trappe de la batterie d’une double protection. Il répond à la norme IPX8 pour une immersion sous 6m d’eau durant 2 heures. Résistant aux chocs, le XP60 devrait survivre à une chute équivalente à 1,5 m de hauteur et le FinePix XP60 devrait survivre à une tempête de sable dans le désert, puisqu’il est annoncé comme « sandproof » via la norme IP6X.

Le FinePix XP60 côté photo

Côté photo, le Fujifilm FinePix XP60 est équipé d’un zoom optique télescopique, dont le mécanisme est interne à l’appareil, d’une amplitude de zoom de 5x. Ce 28-140mm voit son image stabilisée par un système de stabilisation mécanique dans lequel c’est le capteur CMOS qui bouge pour attraper les mouvements de l’appareil. Ceux qui voudrait une puissance de zoom un peu plus généreuse devront opter pour le système de zoom numérique intelligent qui permet d’atteindre un range total de 10x. En rafale, le XP60 peut atteindre 10 i/s en pleine résolution. Par contre cette rafale étant limité à 10 images consécutives, ne durera qu’une seconde. En définition réduite, l’appareil peut photographier encore plus rapidement pour décomposer un mouvement, comme un swing de golf par exemple, en atteignant la cadence de 60 i/s. (taille d’image S et 16:9). Manifestement, ce mode haute vitesse fait appel aux capacités vidéo de l’appareil. Pratique, la prise de vue en rafale peut être activée via un bouton dédié.

Taillé pour l’action et les activités en
extérieur, le Fujifilm FinePix XP60 est équipé d’un écran 2,7″ qui
reçoit un revêtement antireflet. Sa luminosité s’adapte automatiquement à
la lumière ambiante.

On retrouve sur le XP60 les différents filtres créatifs que l’on a vus
annoncés également sur les autres appareils Fujifilm comme le X100S, le
X20 ou encore le HS50EXR. On retrouve donc les filtres couleurs pops,
sténopé, effet maquette, couleur partielle, high-key et soft focus. Ici,
Fuji a intégré en plus le mode « Cross Screen » qui ajoute des éclats,
des aigrettes aux lumières, bougies, lampes, etc. sur les photos. Aussi,
bénéficiant de la capacité du capteur CMOS à acquérir les images à
grande vitesse, le FinePix XP60 peut proposer un mode HDR multivue, un
mode de prise de vue panoramique à 360° par balayage ainsi qu’un mode
photo 3D qui combine deux photos prises avec un point de vue décalé.


Le nouveau compact étanche Fuji au look de baroudeur.

Vidéo Full HD 60i et slow motion

Le processeur CMOS utilisé par Fujifilm permet au FinePix XP60 d’enregistrer des vidéos en 1080i à la cadence de 60 images secondes. Les adeptes du slow motion pourront apprécier la disponibilité du mode vidéo haute vitesse à 240 i/s en faible définition. Le mode vidéo bénéficie de l’intelligence automatique de reconnaissance de scène de l’appareil, tout comme de son dispositif de réduction du bruit de l’objectif qui évite d’enregistrer sur la bande sonore de la vidéo le bruit de la motorisation de l’optique. En visualisation, on peut effectuer directement sur l’appareil quelque tâche basiques d’édition et de montage des vidéos.


Le Fuji XP60 possède un bouton d’activation du mode rafale.

Fujifilm FinePix XP60 : prix et disponiblité

Le Fujifilm FinePix XP60 sera disponible en jaune, bleu, rouge, vert et noir et affiche avec son look, son côté baroudeur.

Les principales caractéristiques techniques du Fujifilm FinePix XP60

– Résistance :
   – Etanche à 6m
   – Résiste aux chocs et chutes de 1,5m de hauteur
   – Résiste au sable et à la poussière
   – Fonctinne jusqu’à -10°C
– Capteur CMOS  16 mégapixels 1/2,3″
– Zoom optique 5x (28-140mm)
– Stabilisation mécanique de l’image
– Vidéo Full HD 60i
– Rafales à 10 i/s sur 10 vues
– Ecran 2,7″ antireflet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here