Après des années de conquête du marché sans nuages, le smartphone Apple pourrait bien connaître son premier représentant au succès mitigé, l’iPhone 5. Alors que sa carrière commerciale se joue en général sur les premiers mois de sa commercialisation, l’iPhone 5 pourrait se vendre moins bien que prévu. Hier, le Wall Street Journal avançait que les quantités des commandes de composants de l’iPhone 5 avaient été divisées par deux auprès des fournisseurs asiatiques. Cette information était confirmée par le journal nippon Nikkei qui affirme qu’une des usines de Sharp, en charge de la fabrication des écrans du smartphone, a vu sa cadence de production a baisser de 40%.

Apple est habitué à une baisse des ventes de l’iPhone qui connaît le plus gros de sa carrière commerciale dans les semaines qui suivent son lancement et en fin d’année. (En trois jours seulement de commercialisation, l‘iPhone 5 s’était écoulé à 5 millions d’exemplaires) mais cette fois-ci, le repli des ventes de l’iPhone pourrait être le plus élevé jamais observé. Alors que l’iPhone 5 en est à la moitié de son cycle de vie commercial, ses cadences production estimées correspondent à celles connues habituellement par Apple à la fin du cycle de vie du smartphone, juste avant son renouvellement.

Pour un produit Apple aussi médiatisé que l’iPhone, mener sereinement une carrière commerciale est assez difficile. Voilà déjà quelques jours que l’on commence à parler de son successeur, et d’une version low-cost petit format qui pourrait voir le jour plus rapidement que prévu, dès le mois de mars 2013. Comme à l’accoutumée, beaucoup d’acquéreurs potentiels d’un smartphone en décalent l’achat de quelques semaines voire quelques mois s’ils pressentent que son remplacement est imminent afin de profiter de la dernière génération. Apple a d’ailleurs donné un mauvais signal en la matière avec le remplacement-surprise du nouvel iPad à peine six mois après sa sortie avec un processeur plus puissant.

En face, chez Samsung, on attend également l’annonce imminente du Galaxy S4 qui prendra le relai du Galaxy S3 dont les ventes ont franchi la barre des 40 millions d’exemplaires ce qui permet à Samsung d’annoncer que la famille Galaxy S s’est vendue à plus de 100 millions d’unités depuis 2010.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here