Le Speed Booster de Metabones est un accessoire assez magique si toutes ses promesses sont tenues. Il permet de monter sur un compact hybride APS-C ou micro 4:3 un objectif conçu pour un reflex full frame en s’affranchissant plus ou moins du coefficient de recadrage induit par l’étroitesse du capteur du COI par rapport à un capteur Full Frame. Il permet également de gagner un diaph en ouverture maximale, un bonus qui va sûrement séduire plus d’un photographe. Mais ce n’est pas tout, Metabones nous promet également un meilleur piqué des objectifs utilisés sur un compact hybride via leur adaptateur par rapport aux autres adaptateurs du marché, y compris ceux fabriqués directement par les marques elles-mêmes. La première version d’adaptateur Speed Booster qui verra le jour dans les semaines qui viennent permettra de monter les objectifs Canon EF sur un compact hybride Sony NEX. Ce premier adaptateur devrait être commercialisé par Metabones au prix de 599 dollars. On peut à coup sûr prédire un succès quasiment assuré pour cet adaptateur qui sera également porté pour les objectifs Nikon F, Leica R, Contax… et divers compacts hybrides Micro 4:3 et la monture Fuji X des compacts premium Fujifilm X-Pro1 et X-E1.

En pratique, le Speed Booster commercialisé par Metabones agit à l’inverse d’un convertisseur téléobjectif qui allonge la focale de votre optique en en réduisant au passage l’ouverture maximale. S’agissant d’un convertisseur optique, cet adaptateur atténuerait l’apparition des aberrations par rapport à un adaptateur uniquement mécanique. C’est grâce au tirage réduit des compacts numériques à objectifs interchangeables que la conversion grand-angle est rendue possible en réduisant le cercle optique nécessaire qu’il faut couvrir. Le concept sera compatible avec tous les objectifs 35mm, ainsi qu’avec les objectifs conçus pour les reflex APS-C moyennant l’apparition de vignetage pour ces derniers justement étudiés pour couvrir un cercle optique plus ténu qu’un objectif pour capteur plein format.

Metabones Speed Booster

Le Speed Booster mobilise une formule optique à 4 éléments en 4 groupes et peut fonctionner avec des objectifs extrêmement lumineux jusqu’à f/1,2 comme le fameux Canon EF 85mm f/1.2L. Son encombrement sera plus faible que celui d’un adaptateur classique puisque sa conception est optique. Étant donné qu’il va réduire la focale résiduelle avec un coefficient de 0,71x, que celle-ci est à l’origine augmentée de 1,5x pour un compact à capteur APS-C et de 2x pour un compact micro 4:3, son utilisation permettra d’arriver à un allongement final de seulement 1,1x avec un capteur APS-C et de 1,4x avec un Micro 4:3. Ainsi donc, un objectif 24 mm monté sur un Sony NEX-6 deviendra un 26,4 mm avec cet adaptateur contre un 36 mm autrement.

Côté électronique, Metabones a bien fait les choses et la première génération d’adaptateurs Speed Booster qui verra le jour permettra de piloter électroniquement l’ouverture de l’objectif Canon EF depuis son appareil photo Sony NEX, de bénéficier de la stabilisation optique d’image ainsi que de l’autofocus, même si ce dernier sera fortement ralenti. La transmission électronique des informations de l’objectif à l’appareil via l’adaptateur avec les objectifs Nikon s’annoncent bien moins évidente et l’utilisation d’un objectif Nikon en monture F avec un compact hybride pourrait se faire en Manuel uniquement et priver le photographe de l’autofocus et du système de stabilisation d’image Nikon VR de l’objectif

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here