Jupiter et la lune se trouveront ce soir tous les deux dans la constellation du Taureau. La scène sera à ne pas manquer pour les amateurs de photographie céleste, car assez rare, et au-dessus de la lune vous pourrez certainement observer un amas d’étoiles, les Pléiades. Vous aurez donc en bonus les 7 étoiles visibles parmi les centaines que comptent les Pléiades surmontant le quartier de lune sous lequel vous pourrez photographier la généreuse planète gazeuse Jupiter. Cette scène se trouvant dans la constellation du taureau vous pourrez également admirer l’éclat de l’étoile Aldébaran. Cette étoile correspond à l’oeil du taureau. C’est au moment de leur coucher que les deux astres-phares de cette nuit seront le plus rapprochés, distants de seulement 1°.


Crédit photo : uranie-astronomie.fr

Pour capturer cette scène, vous n’aurez pas besoin de matériel d’astrophotographie particulier, mis à part un bon trépied, une télécommande et une optique assez lumineuse. Il faudra naturellement veiller à utiliser le retardateur de votre appareil photo en activant le basculement préalable du miroir pour éviter les vibrations. Du moins, si vous utilisez un reflex numérique. D’ailleurs, parmi les reflex numériques, il est un modèle qui a été adapté pour la photographie astronomique, le Canon EOS 60Da, issu de l’EOS 60D dont le filtre optique passe-bas a été modifié pour diminuer la puissance de filtrage des infrarouges ce qui permet d’obtenir une meilleure sensibilité au rouge des nébuleuses et rendre l’appareil particulièrement performant pour la photographie du ciel profond.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here