Naturellement le gain de place et la conservation de la luminosité de l’objectif sont rendus possibles par l’adoption d’un capteur plus petit que ce que l’on observe habituellement sur ce marché. Il faudra donc accepter de se passer du capteur rétroéclairé de 1/1,7″ de son grand frère et de ses principaux concurrents (Panasonic LX7, Canon Powershot S110…), et se contenter d’un capteur plus classique de 1/2,3″ que l’on observe habituellement sur les compacts plus classiques. Heureusement le capteur CMOS est rétroéclairé. C’est la version 12 mégapixels qui a été retenue ici. Ce capteur permet de filmer les vidéos en full HD à 30 i/s et le XZ-10 offre également un mode 120 i/s pour des ralentis à la fois fluides et conservant une définition intéressante, 720p. L’Olympus XZ-10 profit de la cadence rapide d’acquisition du capteur pour proposer des modes Multivue comme un mode HDR, un mode photo de nuit à main levée, etc. Il est compatible avec les cartes Wifi Toshiba FlashAir pour un partage instantané des photos via un smartphone ou une tablette.

Naturellement, il offre une batterie d’effets créatifs, un des points forts des appareils Olympus depuis quelques années déjà.

 

Aussi petit soit-il, l’Olympus XZ-10 offre tout de même un écran tactile de 3″ / 920 000 points.

Olympus profite également de cette annonce pour communiquer sur la sortie d’une déclinaison blanche de son grand frère, l’Olympus XZ-2.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here