Sony H50, successeur du H9
Le Cybershot DSC-50 reprend le flambeau du H9. Au passage, sa résolution grimpe à 9 mégapixels avec le capteur CCD Super HAD de 1/2,3″ dont le signal est traité par le processeur Bionz ce qui permet au H5 d’annoncer une sensibilité maximale de 3200 ISO. D’ailleurs, cette sensibilité viendra renforcer le stabilisateur optique classique dans ses efforts de netteté. Il faut dire que le H50 a bien besoin d’un double stabilisateur car si sa focale la plus grand angle est de 31mm, sa focale téléobjectif est de 465mm ! Oui, le H50 offre une amplitude de 15x, pas moins ! L’objectif possède une distance de mise au point minimale de 1,20 mètre en mode normal et de & cm en mode macro.

« Dynamic Range Optimizer »

Le Cybershot H50 est un bridge assez avancé puisque Sony lui a intégré un « optimisateur de plage dynamique » ainsi que le fameux mode de détection des sourires qu déclenche dès que l’appareil détecte un sourire sur votre sujet. Un mode de retouche intégré est au menu. Ainsi, vous pouvez effectuer pas mal de retouches et appliquer d’effets directement dans l’APN. Les retouches disponibles sont : le recadrage, le traitement des yeux rouges, le flou artistique, l’effet fisheye, le filtre étoiles, netteté et sourire. En prise de vue, on pourra apprécier le bracketing de la balance des blancs ainsi que du rendu des couleurs pour augmenter les chances d’obtenir la bonne photo au final.

Vidéo MPEG1
Le mode vidéo du H50 est très classique puisque sa résolution maxi est une simple résolution VGA en MPEG1: c’est un peu dommage venant de Sony qui pousse la haute définition et permet d’ailleurs au H50 de diffuser les photos en full HD 1080i avec un câble composante en option. Le H50 offre par contre un grand écran de 3″ qui est en plus articulé ce qui fera oublier sa résolution un peu maigrelette pour une telle diagonale puisqu’il ne comporte que 230 000 pixels. Un viseur électronique de 201 000 pixels vient à la rescousse pour les conditions de forte luminosité dans lesquelles viser sur l’écran n’est pas toujours possible. Sa batterie Lithium permet au H50 d’assurer 300 photos par charge, soit 150 minutes de fonctionnement selon les normes de mesure CIPA. Le H50 pèse 415 grammes ce qui est peu pour un bridge d’une telle amplitude.


Prix et disponibilité du Cybershot DSC-H50

C’est début mai 2008 que nous devrions voir le H50 arriver en magasins à un tarif approximatif de 400 euros TTC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here