Caméscope tri-CCD APN sans cassette : JVC Everio GZ-MC500EX

Caméscope tri-CCD APN sans cassette : JVC Everio GZ-MC500EX

Avec une résolution photo de 5 mégapixels, ce caméscope/APN hybride présente la particularité de se passer de cassette puisqu’il enregistre les films et les photos directement sur un microdrive de 4 Go et les films sont enregistrés au format MPEG2, soit le format DVD. Ainsi, plus besoin de passer par l’étape acquisition » des films DV. Pour couronner le tout, l’Everio GZ-MC500 s’offre le luxe d’un tri-CCD ! Voici un modèle qui préfigure les caméscopes du futur.

Publié le 23 juillet 2005 - 0:00 par La rédaction

JVC Everio GZ-MC500

Publicité
Le nouveau caméscope à disque dur JVC GZ-MC500 utilise la technologie Tri-CCD, ce qui n’a jamais encore existé dans un format aussi compact et les utilisateurs vont y gagner en praticité. Cela veut dire que chacune des couleurs primaires, composant les images, bénéficie d’un capteur CCD séparé de 1,3 millions de pixels, pour le rouge, le vert et le bleu. Cette séparation permet d’obtenir des images très naturelles, correspondant à la réalité. En mode photo, un traitement spécifique est appliqué au signal provenant de chaque capteur. Ainsi, en appliquant un décalage d’un demi pixel sur l’un des capteurs, la résolution finale de l’image atteint 5 millions de pixels.
 

JVC Everio GZ-MC500 – Compact
L’utilisation d’un disque dur de 4 Go à la place de la cassette DV, éventuellement doublé d’une carte SD pour la photo (non fournie), autorise une réduction des dimensions spectaculaire, aboutissant à un volume de moins de 480 cm3 et à un poids de 400 g. Le corps de l’appareil est constitué de deux parties, pivotant l’une par rapport à l’autre, assurant une excellente stabilité en main quelle que soit la position de prise de vue. L’enregistrement vidéo est réalisé en MPEG-2, un format qui a montré ses qualités avec le DVD. La définition des capteurs et la qualité des couleurs apportée par le Tri-CCD sont préservées par l’enregistrement sur le microdrive en MPEG-2, avec le mode Ultra, en 720 x 576 à 50 images entrelacées. Une résolution horizontale de 540 points est à la clef. D’autres modes augmentent la durée d’enregistrement sur le disque dur, jusqu’à 300 mn, mais au prix d’un compromis sur la qualité. Le circuit de traitement de l’image Megabrid, préserve une haute sensibilité et un excellent rapport signal/bruit même aux faibles lumières. Il agit sur les images vidéo mais aussi sur le signal issu des capteurs, pour construire une image fixe de 5 millions de pixels, aux couleurs magnifiques, d’une dimension maximum de 2 560 x 1 920 pixels,que vous pourrez imprimer sans difficultés jusqu’au format A3. La fonction PictBridge permet de se connecter directement à l’imprimante sans passer par un ordinateur.

Everio GZ-MC500 – Les autres atouts
L’optique à haute résolution est signée JVC/Fujinon .La mise au point manuelle se fait par bague rotative. Un zoom optique 10x (8x en photo), est complété d’un zoom numérique 200x. Le flash est automatique, un indicateur du niveau des batteries vous évitera de mauvaises surprises. L’écran d’affichage est un LCD couleurs de 1,8 pouces. Les menus sont en plusieurs langues dont le français. L’enregistrement des sons propose une qualité CD en PCM linéaire a 16 bits 48 kHz. Deux autres modes plus économiques en taille de fichiers sont disponibles, et la lecture du format MP3 est assurée,par exemple pour les fichiers musicaux contenus par la carte mémoire. La carte Microdrive de 4 Go est livrée d’origine.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *