Fuji S100FS en détails

Fuji S100FS en détails

Fujifilm a présenté, dans le cadre de ses annonces PMA, le FinePix
S100Fs, son tout dernier boîtier bridge numérique que nous avons trouvé
très ambitieux avec son objectif très pro 28-400mm stabilisé, son mode
de simulation de films mais surtout ce gros capteur SUPER CCD HR VIII
de 2/3″. Revenons en détails sur l’annonce de ce FinePix S100Fs avec le
communiqué officiel Fuji.

Publié le 14 mars 2008 - 0:00 par La rédaction

Publicité
Une large gamme dynamique

Le S100Fs est doté de nombreuses caractéristiques parmi les plus novatrices du  S5-Pro. Par exemple, le S100FS bénéficie d’une gamme de lumières enregistrables lui permettant de saisir les nuances les plus fines aussi bien dans les très hautes lumières que dans les ombres les plus profondes des sujets contrastés. Le photographe pourra choisir entre les réglages « auto », 100%, 200% ou 400% afin de garder les nuances plus infimes des sujets délicats. Le FinePix S100Fs est particulièrement bien adapté à la photographie d’extérieur, les paysages, et la photo de nature en général, dans lesquelles la beauté du rendu « quasi-argentique » est  requise via l’association du contrôle de la dynamique de l’image avec le module de simulation de films. A travers le S100Fs le groupe Fujiflm est déterminé à développer les appareils photo numériques s’appuyant sur les acquis issus d’années de recherche sur les films professionnels pour promouvoir le meilleur de l’image numérique.
 

Les modes de simulation des films

Le module exclusif Fujifilm de simulation des films (Fs) permet au photographe de choisir parmi 4 modes le film adaptés à la scène à photographier. L’émulsion inversible couleur Fujifilm Velvia a été promue tout au long de ces dernières années comme le standard de qualité pour la photo de nature. Le « mode Velvia » du S100Fs permet au photographe de retrouver la haute définition, la très forte saturation et la dynamique des tonalités du Velvia. Ce mode redonnera aux paysages toute la vigueur et la richesse de leurs couleurs. D’autres modes de simulation de films sont proposés à travers les modes « Provia », « Portrait » et « Doux ». Chacun, jouant sur de subtiles variations dans les tonalités et les saturations de couleur, offre au photographe une large palette d’expressions possibles. En cela le FinePix S100Fs attaque le pré carré des reflex numériques en leur ravissant l’ultime objet de la photographie : une qualité optimale de l’image.
 

Les quatre modes de simulation de films détaillés
Le mode  » Provia « , généraliste, est idéalement adapté à une large variété de sujets.
Le mode  » Velvia  » est caractérisé par ses couleurs vives, sa netteté tranchante. Il est destiné aux paysages et à la photo de nature.
Le mode  » soft  » est destiné aux ambiances douces avec un contraste faible et des couleurs retenues.
Le mode  » portrait  » génère des tons chair naturels bien adaptés à la photographie des corps et des visages.
 

La fonction Multi-Bracketing

Fujifilm propose un nouveau concept de  » bracketing « . Usuellement conçu comme un encadrement de l’exposition sur plusieurs vues ( » AE Bracketing « ), le multi-Bracketing du S100Fs l’étend à la simulation de films ( » Simulation de films Bracketing « ), et à la plage dynamique de l’image (« Plage dynamique Bracketing »).  Disposant, via un simple déclenchement, de 3 vues consécutives déclinant une variation sur l’un des trois paramètres choisi (exposition, simulation de film ou gamme dynamique) le photographe peut se concentrer sur sa prise de vue et sélectionner plus tard la vue exprimant au mieux l’ambiance du moment.
 

Traitement de l’image numérique.

Le tout nouveau capteur Fujifilm grand format (2/3″) Super CCD HR de génération VIII a été développé de manière à lui permettre d’enregistrer le maximum de lumière et de nuances de couleurs. L’association de ce nouveau capteur avec le tout nouveau processeur RP III (Image Réelle III) minimise le bruit électronique et ceci même à la sensibilité de 3200 ISO.

Zoom optique Fujinon 14,3x

Le zoom optique 14,3x du FinePix S100Fs est d’une amplitude assez exceptionnelle puisqu’en équivalent 35 mm, il débute à 28 mm pour atteindre 400 mm tout en disposant d’une large ouverture de f2,8- f5,3. Le zoom est équipé d’un stabilisateur d’image destiné à minimiser les flous de bougé. Ce zoom haut de gamme est constitué de 13 éléments optiques répartis en 10 groupes avec des lentilles asphériques et verres à faible dispersion délivrant des images de fort contraste et de haute définition. Une excellente optique est la clé de voûte de l’architecture technique d’un appareil photo numérique de haut niveau. Les longs zooms des appareils reflex sont à la fois chers et responsables de l’accumulation rapide de poussières sur le capteur lors des changements d’optiques. Le FinePix ne connait pas ce genre d’inconvénient, le zoom optique 14,3x du FinePix S100Fs solidement rivé au boîtier évite toute pénétration de poussières. Il est d’une excellente qualité optique et a été conçu pour travailler en parfaite harmonie avec le nouveau capteur Super CCD et le processeur RP. L’optique du FinePix S100Fs produit des images parfaitement piquées, du centre jusqu’aux bords, sur toute la gamme des focales. Il est d’une utilisation extrêmement facile et précise grâce à sa bague manuelle hélicoïdale de réglage. » Fin du communiqué
 
Vous pouvez également retrouver notre article sur l’annonce de ce bridge Fuji


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *