Ouverture aux plugins : Lightroom 2.0 vs Aperture 2.1

Ouverture aux plugins : Lightroom 2.0 vs Aperture 2.1

Ce fut l’annonce phare de Aperture 2.1 : l’ouverture aux plugins. Qu’en est-il chez Adobe ? Deux éditeurs, deux philosophies différentes. Les détails.

Publié le 2 avril 2008 - 0:00 par La rédaction

Publicité
MAJ Aperture 2.1 et ouverture aux plugins
Aperture 2.1, MAJ surprise annoncée la semaine dernière a rencontré un vif succès grâce à sa nouvelle architecture ouverte sur les plugins développés par des tiers. Aujourd’hui, de nombreux développeurs mettent au point des plugins comme Viveza de Nik Software (U-Points !) ou des plugins de défisheyisation des photos prises avec les objectifs non orthoscopiques par exemple. S’il est réjouissant de voir qu’Apple a livré un SDK a ses développeurs tiers pour enrichir Aperture de nouvelles fonctionnalités, une critique a vite émergé du flot de louanges : la retouche sélective d’Aperture (Dodge and Burn) et les plugins ne travaillent pas de manière totalement non destructive sur le fichier RAW mais sur une version bitmap de la photo RAW. La sacro-sainte chaîne du travail sur le fichier RAW, brut de capteur, est alors brisée. Sacrilège… Toujours est-il qu’Aperture 2.1 propose déjà bel et bien une architecture ouverte aux plugins.

Plugins dans Lightroom 2.0 : reculer pour mieux sauter ?
Adobe a intelligemment attendu le premier mouvement d’Apple, pour voir. Et Adobe a bien vu que ce « détail » n’en est pas un : les pros et les amateurs passionnés veulent travailler sur le RAW aussi longtemps que possible dans la chaîne  de traitement de l’image. Ainsi, lors de la présentation de Lightroom 2.0 à la presse, Adobe est resté évasif sur la question des plugins. La version 2.0 ne devrait pas être ouverte aux plugins et le SDK n’est pas livré, et pour cause : Adobe souhaite proposer des plugins travaillant sur le RAW (Adobe a attentivement écouté les demandes des photographes) et ce n’est pas chose aisée. Adobe, par la voix de Tom Hogarty, le Senior Product Manager, nous a fait cependant comprendre qu’ils avaient des pistes. Alors, c’est dans les tuyaux nous affirme Lightroom. Mais voilà, « un tiens vaut mieux que deux tu l’auras » : qui sait à quelle échéance Adobe va arriver à proposer une chaîne de traitement en RAW ininterrompue même avec une ouverture  aux plugins ? Et si le DNG était une piste ?
 

Au chapitre des plugins déjà disponibles pour Aperture 2.1, on note :
–    Viveza de Nik Software et ses U-Points.
–    Noise Ninja, le fameux réducteur de bruit.
–    Dfx plugin de Tiffen qui permet d’appliquer un ensemble de filtres créatifs.
–    dpMatte dvGarage qui est un outil de gestion de la couleur et de tone mapping pour rééquilibrer le rendu des photos HDR.

–    Fisheye-HEMI qui « défisheyeise » les photos prises au fisheye at Shine-Off qui efface les reflets sur les portraits.
 

Lire l’annonce d’Aperture 2.1

Consulter les nouveautés de la Beta de Lightroom 2.0

Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *