Les prix des SMS passés au crible par l'Arcep

Les prix des SMS passés au crible par l’Arcep

Luc Chatel, secrétaire d’Etat à la Consommation, a demandé à
l’Arcep une étude concernant les prix des SMS en France pour s’assurer que ceux-ci
sont bien en concordance avec le marché. Rien n’est moins certain !

Publié le 21 avril 2008 - 0:00 par La rédaction

Prix des SMS, une
vérification s’impose
Sachant que chaque mois en France il s’échange plus de 1 milliard de SMS,
le prix de ces messages devient donc un point important aussi bien pour le
consommateur que pour les opérateurs. Luc Chatel, le secrétaire d’Etat à la
Consommation, veut remettre les pendules à l’heure en ce qui concerne les
tarifs des SMS. En effet, selon le communiqué de presse émis en fin de semaine dernière par son ministère,
« Luc Chatel souhaiterait vérifier que les tarifs des SMS sont cohérents
avec la croissance du marché et la baisse des coûts liée à l’augmentation des
volumes ».

La France bien
positionnée par rapport au reste de l’Europe
En 2006, selon Omsyc, le prix HT d’un SMS variait de 7 centimes pour le Portugal
ou l’Italie à 23 centimes d’euro pour l’Autriche, la France se situant dans la
fourchette basse avec 7 centimes d’euro. La consommation moyenne, selon la même
source, serait de 21 SMS par mois en France contre 28 en Europe. Le secrétaire
d’Etat a demandé donc à l’Arcep (Autorité de régulation des télécoms) d’examiner
les prix des millions de messages écrits échangés chaque jour par les
utilisateurs mobiles. « [Il] souhaite que cette étude examine notamment les
tarifs pratiqués pour l’envoi de SMS en hors forfait ou vers et depuis
l’étranger ». Les résultats de l’enquête devraient être publiés fin juin.

Publicité

Ailleurs sur le web