Sony DSC-R1Sony R1 – 10.3 Mégapixels
Ce grand capteur CMOS a été fait pour absorber plus de lumière, ce qui a pour effet de réduire le bruit électronique dans les hautes sensibilités. Vous pourrez ainsi y avoir recours plus facilement et augmenter les vitesses d’exposition. De cette manière, d’après Sony, le stabilisateur optique (absent sur cet appareil) n’est plus utile. Un algorithme de traitement Clear RAW NR atténue les effets du bruit. L’appareil sera disponible dans le mois de Novembre 2005.

Sony Cybershot DSC R1 – Carl Zeiss Vario-Sonnar T*
L’objectif grand angle siglé Carl Zeiss 24-120 mm a été conçu pour cet appareil. Avec ses ouvertures maximales de F2.8 - 4.8, il est relativement lumineux en grand angle. Les éléments optiques ont été traités pour réduire les reflets internes. Sony nous promet des photos ultra détaillées et aux couleurs fidèles. Pour réduire l’aberration chromatique, les ingénieurs Sony ont eu l’idée de positionner l’objectif très près du capteur, à 2.1 mm exactement !

Cybershot R1 camera – Polyvalence
Cet objectif couvre des focales qui devraient suffirent dans toutes les occasions. Ainsi, le R1 est très rapide à l’usage, n’ayant pas à changer les objectifs selon Sony  (tient, Sony n’a pas de reflex numérique et essaie de nous faire passer la pilule en nous vantant les mérites d’un bridge). Par exemple, le DSC-R1 peut faire des photos macro puis passer à une focale télé moyenne en un clin d’oeil, puis prendre un paysage en photo, etc. en effet, sans avoir à changer d’objectif. Mais nous n’allons pas faire ici le débat reflex/bridge, chacun ayant des avantages et des contraintes. Sony met l’accent sur le fait qu’un objectif intégré au boîtier réduit considérablement le risque de laisser entre de la poussière dans le boîtier et se déposer sur la capteur. Heureusement parce que sur un bridge, pour nettoyer le capteur, il faut se lever de bonheur. Cet objectif, développé pour ce Cybershot R1, est constitué de 10 groupes en 12 éléments dont quatre sont asphériques.

Sony DSC-R1Cybershot R1 camera - Haute sensibilité
En ayant recours aux hautes sensibilités, on peut augmenter les vitesses d’obturation et ainsi éviter le flou de bouger si, comme c’est la cas ici, l’appareil n’est pas stabilisé. Habituellement, cela mène à l’apparition des parasites du bruit numérique, fléau du photographe moderne. Sony et le R1, avec un capteur grand format CMOS et l’algorithme de réduction du bruit Clear RAW NR, promettent un rapport signal/bruit très propre. L’algorithme atténue le bruit de luminance et le bruit coloré. Tout système de réduction du bruit est le bienvenu.

Sony Cybershot camera – Image Data Converter SR
Bien entendu, le format RAW est disponible pour les photographes les plus exigeants. Ce format permet de profiter d’images brutes, sans aucune compression et qui préservent les informations RVB d’origine de l’appareil. Le logiciel livré avec l’appareil, le Image Data Converter SR, a été fait pour être le plus pratique et polyvalent possible. Il devrait être rapide, que ce soit pour le traitement des fichiers RAW comme pour l’affichage des photos qui se fait en duo. Le programme permet d’ajuster la balance des blancs et l’exposition. Il est complètement compatible avec Adobe Photoshop.

Sony Cybershot R1 - Fiche Technique
– Capteur CMOS 10.3 Mégapixels effectifs
– Objectif 24-120mm (35mm) Carl Zeiss Vario-Sonnar T*
– Ecran « Free Angle » 2.0-inch LCD
– 3 Espaces colorimétriques (Standard/Vivid/AdobeRGB)
– Rafale 3i/s
– Double port carte Memory Stick et CompactFlash (type I/II)/Microdrive
– One Push AF
– Batteries STAMINA (environ 500 photos)
– Prévisualisation temps réel
– Real Imaging Processor
– Priorité ouverture / vitesse et mode manuel
– RAW
– Transfert USB 2.0 High Speed
– Mode scènes
– PictBridge

PARTAGER
Article précédentMise en ligne du Test du Sony Cybershot DSC-T7
Article suivantOlympus Mju 600

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here