Nouvelles fonctions sur Mac OS X 10.6 Snow Leopard

Nouvelles fonctions sur Mac OS X 10.6 Snow Leopard

Sa sortie n’est prévue que pour le mois de juin 2009 et pourtant la
future version de Mac OS X ne cesse de faire la une de l’actualité.
Aujourd’hui, ce sont 4 nouvelles fonctions que nous vous présentons.

Publié le 24 juin 2008 - 0:00 par La rédaction


Mac OS X 10.6 : au doigt et à l’oeil

Un article de RoughlyDrafted annonce de nouvelles fonctions pour Mac OS X. Ainsi, la prochaine révision majeure du système d’exploitation Apple ne se limitera pas à une simple optimisation du code. Au chapitre des nouveautés, la première concerne la gestion des API pour le Multi-Touch. Cela permettra à tous les logiciels d’exploiter les nouveaux trackpads des Mac portables, reprenant l’interface Multi-Touch inaugurée sur l’iPhone et l’iPod Touch.
 
Publicité

 

Amélioration des fonctions de traitement de texte
Avec Mac OS X 10.6, le système intégrera la correction automatique des mots, l’insertion intelligente du tiret, et des fonctions de remplacement de texte. Là encore, ce sont des fonctions reprises de l’iPhone. La correction orthographique et grammaticale a quand à elle déjà été introduite à travers tout Mac OS X 10.5.


Reconnaissance des polices améliorée

Le système de recherche à partir de Spotlight sera encore amélioré. À noter, cette fonction est déjà très aboutie sur Mac OS X 10.5 Leopard où il est possible de rechercher un mot caché au fin fond d’un document word par exemple.
 


Snow Leopard apportera un support complet de ZFS

Le remarquable système de fichiers de Sun sera intégralement supporté, aussi bien en écriture qu’en lecture. À l’heure actuelle, seule la lecture est supportée dans Leopard. Les caractéristiques de ce système sont sa très haute capacité de stockage, l’intégration de tous les concepts précédents concernant les systèmes de fichiers et la gestion de volume en un seul produit.


OS X 10.6 : le léopard des neiges se met au régime

Les logiciels livrés avec Mac OS X 10.6 Snow Leopard ont suivi une cure d’amaigrissement et la suppression du code PPC n’y est sans doute pas pour rien. De plus, Apple à reussi à centraliser les traductions et à vectoriser les graphismes, ce qui les rendent indépendants de la résolution d’affichage.
 



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *