Derniers préparatifs pour la sortie de l'Iphone 3G

Derniers préparatifs pour la sortie de l’Iphone 3G

L’iPhone 3G, qui sera commercialisé dans 2 jours, risque de connaître une pénurie qui pourrait durer plusieurs semaines. En attendant, nous faisons un petit tour d’horizon des derniers préparatifs concernant la sortie du nouveau téléphone Apple.

Publié le 9 juillet 2008 - 0:00 par La rédaction

iPhone 3G : J-2
Le nouveau smartphone d’Apple sera commercialisé dans 2 jours, à l’exception de la France où il faudra patienter jusqu’au 17 juillet. Il semblerait cependant que le nombre d’iPhones livrés aux opérateurs risque de ne pas pouvoir répondre à la demande dans certains pays. Ainsi, en Angleterre, O2 explique que la pénurie pourrait durer plusieurs semaines. De même, on craint d’importantes ruptures de stock en Australie et en Nouvelle-Zélande. Dans ces pays, chaque opérateur devrait avoir un peu moins de 25 000 appareils en stock. À noter également : en Angleterre, il ne devrait pas y avoir d’iPhone 16 Go en blanc dans un premier temps. Ce phénomène de pénurie agace déjà certains opérateurs.

Aux États-Unis, la publicité à l’effigie de l’iPhone tourne en boucle sur les chaînes américaines et l’Apple Store de New York sur la cinquième avenue fermera exceptionnellement ses portes pendant huit heures dans la nuit de jeudi à vendredi pour préparer le lancement du nouveau téléphone de la firme de Cupertino.
 

 

iPhone 3G et la France ?
En France, même si l’on connaît déjà les détails de l’offre Orange pour iPhone, notre opérateur national semble ne pas avoir jugé bon de communiquer davantage sur la sortie du nouveau smartphone pommé. Nous savons également que l’iPhone 3G sera disponible à la Fnac, chez Darty et chez les revendeurs Apple, mais jusqu’à présent aucune date n’a été annoncée officiellement.
Espérons que pour ce nouveau modèle, Orange se décide enfin à promouvoir comme il se doit le dernier né des téléphones Apple, contrairement à ce qui avait été fait pour la précédente génération.

Advertisements

Ailleurs sur le web