Le prix des SMS toujours trop élevé en France

Le prix des SMS toujours trop élevé en France

L’Arcep a réalisé et rendu hier une étude sur les prix des
SMS pratiqués en France. Luc Chatel, secrétaire d’Etat à la Consommation, en était
le destinataire.

Publié le 17 juillet 2008 - 0:00 par La rédaction

Les prix des SMS
pointés du doigt à nouveau
D’après le rapport commandé par Luc Chatel (cf Les prix des SMS passés au crible par l’Arcep), secrétaire d’Etat à la
Consommation, rendu hier par l’Arcep, les tarifs des SMS à l’unité ou au
forfait n’ont pas changé depuis 2005 chez Orange, SFR et Bouygues contrairement
aux MVNO qui eux ont fait un effort dans ce sens. En ce qui concerne les SMS
comptés en hors forfait, leurs prix n’ont pas changé depuis 2004: 13 centimes
chez Orange, 15 chez SFR et 12 chez Bouygues Telecom. Avec près de 19 milliards
de messages textes échangés par an en France et en moyenne 34 par mois et par
utilisateur, le volume est en constante augmentation. Il serait donc logique
que cela ait une incidence sur les prix.

Luc Chatel pour la
baisse des prix des SMS
Luc Chatel a annoncé mercredi son intention d’ « écrire aux opérateurs
pour les sensibiliser aux difficultés des consommateurs à petit budget et les
inviter à engager un plan de réduction des prix des SMS unitaires ». « Mon
rôle est à la fois d’encourager les opérateurs de téléphonie à baisser le coût
des SMS et de favoriser une plus grande concurrence entre les opérateurs »
a-t-il ajouté dans un entretien Reuters.

Advertisements

Ailleurs sur le web