MobileMe d'Apple: explications et geste commercial

MobileMe d’Apple: explications et geste commercial

Visiblement conscient des désagréments demandés par les utilisateurs
du service MobileMe, le remplaçant de .Mac, Apple tente d’éclaircir la
situation et offre un mois d’abonnement gratuit à ses abonnés.

Publié le 17 juillet 2008 - 0:00 par La rédaction


MobileMe : petite mise au point

Dans une lettre ouverte adressée à ses clients, Apple s’est excusé des problèmes liés à la transition du service .Mac vers MobileMe. On y retrouve : « Nous venons de terminer la transition de .Mac à MobileMe. Malheureusement, ce passage s’est avéré plus houleux que nous l’avions anticipé. Bien que la transition des services clés tels que Mail, iDisk, Synchronisation, Accès à mon Mac et Galerie se soit assez bien déroulée, les nouvelles applications web de MobileMe ont initialement rencontré de nombreux problèmes. Nous avons pu résoudre ces problèmes, et ces applications web sont maintenant en ligne et opérationnelles ». De plus, Apple revient sur le système de Push entre un ordinateur, les serveurs de MobileMe et l’iPhone. En effet, certains s’étaient étonnés des délais de synchronisation des données tandis qu’avec Phil Schiller, tout était quasi instantané lors de la WWDC 2008. Dans son courrier, Apple indique : « Bien que les modifications apportées au courrier électronique, aux contacts et au calendrier de l’iPhone et des applications web soient immédiatement synchronisées avec le « nuage » MobileMe, la synchronisation des changements effectués sur un PC ou un Mac peut prendre jusqu’à 15 minutes avant d’être prise en compte par le nuage et vos autres appareils ». De ce fait, Apple a décidé de ne plus utiliser le mot « push » tant que le transfert ne se fera pas de manière instantanée sur les PC et les Mac.

Apple se fait pardonner
Compte tenu des difficultés qu’ont rencontrés, pendant plusieurs jours, les utilisateurs de ce service, Apple a décidé d’offrir un mois gratuit sur leur abonnement ou sur leur période d’essai. Voilà qui devrait calmer la plupart des mécontents.

Advertisements

Ailleurs sur le web