Adieu aux chipset Intel ?

La rumeur lancée par AppleInsider indique que la firme de Cupertino pourrait se distinguer du reste du monde PC en proposant une plate-forme matérielle qui ne serait plus issue à 100% de chez Intel. Ainsi, la firme à la pomme utiliserait d’ici la rentrée d’autres chipset que ceux d’Intel sur les cartes mères de ses futures machines. Rappelons-le, le chipset est la puce entourant le processeur principal et les performances globales de l’ordinateur dépendent en partie de lui. De cette manière, les Mac retrouveraient une certaine spécificité matérielle face à leurs adversaires. De même, le fait de quitter les standards pourrait régler définitivement les « problèmes » de Hackintosh. Si les chipset standard ne sont plus supportés, OS X ne démarrera plus sur autre chose qu’un Mac.
 


Des inconvénients de taille

En abandonnant les chipsets Intel, Apple reviendrait à une situation proche de celle de l’époque des Mac Power PC, et cela pourrait présenter des inconvénients de taille. En effet, nous pourrions retrouver des incompatibilités avec certains composants comme les disques durs ou la mémoire. De plus, il faudra retravailler BootCamp en profondeur afin d’assurer le fonctionnement de Windows sur le Mac. On ne peut le nier, BootCamp et les solutions d’émulations tel que Fusion ou Parallels ont grandement contribuées au switch des utilisateurs PC. Il semble alors inconcevable qu’Apple laisse de côté ce type d’applications. Enfin, sur le plan financier, l’abandon des chipsets Intel pourrait être risqué car il est bien plus difficile de supporter la R&D d’un produit vendu à quelques dizaines de millions d’exemplaires là où Intel le fait pour des centaines de millions.
Même s’il est encore trop tôt pour savoir si la rumeur dit vrai, nous ne pouvons nous empêcher de penser aux propos tenus par le directeur financier d’Apple qui affirmait, lors de l’annonce des résultats trimestriels « Nous avons certains investissements devant nous dont je ne peux parler et grâce auxquels nous allons proposer de nouveaux produits de pointe que nos concurrents ne pourront pas égaler ». Wait and see, la réponse à la rentrée…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here