Lightroom 2.0 en bi-écran
Parmi les nouvelles fonctionnalités, commençons par les principales
améliorations ergonomiques et surtout par le support du double écran. Voici que le monopole du double écran d’Aperture tombe avec 
Lightroom 2.0. Le support du double écran est fait de
manière intelligente via l’ouverture d’une fenêtre secondaire dans
Lightroom qui afficherait par exemple la photo en grand quand sur
l’écran de base, l’interface demeure avec la bibliothèque en mode
grille par exemple. Ce mode peut même être exploité avec un seul écran
pour la visualisation de la photo dans une autre fenêtre. Trois modes sont
disponibles dont le mode appelé « Locked » qui permet de changer de photo dans
la grille sans changer de photo dans la fenêtre secondaire ou encore le
mode prénommé « Live » assez intéressant qui permet de changer la photo
affichée en grand sur l’écran secondaire juste en survolant les photos
de la grille ou du film fixe. Lightroom 2.0 voit certains panneaux changer de place comme
les critères de tri par exemple. Mais ces fameux critères de tri son
aussi l’objet d’une nouveauté importante pour les recherches rapides.

 

Le tri revu de Lightroom 2.0

En effet, en haut du mode grille, les programmeurs Adobe ont placé
des colonnes dans lesquelles vous choisissez les critères (appareil,
date, mot-clé, etc.) et ceux-ci s’additionnent pour arriver à une
formule de tri très puissante. Vous pouvez par exemple retrouver toutes
vos photos du 2 mai 2007 au 21 juin 2008 prises avec votre objectif
Canon EF 17-40mm F/4 et qui comportent le mot-clé
« paysage ». Cette recherche semble extrêmement pratique et redoutable
d’efficacité et de puissance.


 

Retouche sélective sur le fichier brut

Lightroom 2.0 offre la retouche sélective.
Vous sélectionnez un pinceau, choisissez sa taille puis le
type d’opération à appliquer localement : éclaircir, obscurcir, saturer
ou désaturer, agir sur la clarté ou la luminosité et l’exposition. Lorsque
vous appliquez votre outil, Lightroom analyse l’image pour arrêter
l’application de l’effet sur les zones délimitées pour ne pas déborder.
Vous assombrissez ou saturez un ciel trop clair dans les diaph supérieurs sans affecter le sol par exemple. On peut aussi repasser
sur la zone traitée pour supprimer l’effet ou visualiser la zone sur
laquelle nous avons appliqué la retouche. Cette opération est
totalement non destructive : ce réglage est dans la base de données et
on peut y revenir par la suite à volonté, moduler l’effet (un peu comme
quand on agit sur l’opacité d’un calque), créer des instantanés, etc.
La démonstration nous a été faite lors de la présentation pour
éclaircir le sourire d’un portrait. Voici encore un outil puissant de
Lightroom 2.0.
 

Lightroom 2.0 et Photoshop CS3 : meilleure intégration

Lightroom sera, dans sa version 2.0, mieux interfacé avec Photoshop et
on pourra lancer une opération comme Photomerge dans Photoshop sans
avoir à exporter les photos de Lightroom au préalable et les
enregistrer sur le disque. Ce sera plus pratique. Cela dit, on casse
tout de même la désormais sacrée chaîne du travail en RAW.  
 
 

Petit coup de pouce à l’attribution des mots-clés
Parlant de mots-clés, Adobe sort une nouveauté qui devrait faciliter le
« keywording » des photos. C’est une étape très contraignante que trop
peu d’entre nous font réellement. Adobe a pensé à tous les fainéants de
l’attribution des mots-clé avec cette fonction qui nous paraît trop
belle pour fonctionner réellement bien. Elle consiste en une
proposition de mot-clé quand vous sélectionnez votre photo. Comment
Lightroom fait-il pour cela ? Et bien le logiciel compare les photos
avec d’autres qui lui ressemblent et vous propose ainsi une liste de
mots-clés identiques à ceux de la photo de référence. On imagine assez
bien qu’une photo de porte soit assez reconnaissable mais Adobe semble
nous dire que l’application peut reconnaître votre animal de compagnie
par exemple.

 

Accentuation intelligente lors de l’impression
Vous choisissez différents formats pour vos
photos et Lightroom optimise pour vous leur présentation sur votre
papier A4 par exemple. Vous pouvez naturellement réorganiser
manuellement le tout. Il est désormais possible d’accentuer les photos
lors de l’impression et non en amont. De même,  Lightroom peut se charger de réaliser
l’accentuation qui va bien (sujet délicat que l’on sera éventuellement
soulagé de laisser au logiciel) à votre place en fonction du type de
sortie, du type de papier, de la résolution de la photo et du type
d’impression.


Prix et disponibilité de Adobe Lightroom 2.0

Le tarif reste identique avec un prix de vent de LR2 à 297 Euros TTC pour la version complète et 119 Euros TTC pour la MAJ de la V1 vers la V2. Notez également que Lightroom 2.0 prend désormais en charge les Olympus E-420 et E-520 et que LR2 sort en même temps que Camera RAW 4.5.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here