MVNO: les difficultés des opérateurs virtuels français

MVNO: les difficultés des opérateurs virtuels français

Le Conseil de la concurrence a rendu cette semaine son
rapport concernant le fonctionnement difficile des opérateurs MVNO français.

Publié le 1 août 2008 - 0:00 par La rédaction

Les MVNO français
toujours en difficulté
4 ans après l’apparition de Debitel, premier MVNO français, le petit groupe
d’une quinzaine d’opérateurs virtuels n’arrive toujours pas à émerger. Ils
détiennent aujourd’hui moins de 5% des parts du marché tandis qu’au Royaume
Uni, au Danemark et en Allemagne, les MVNO ont mis la main sur entre 15 et 25%
des parts. Pourquoi une telle différence? Il semblerait qu’en France, 3 trois
opérateurs établis font payer au prix cher les frais de location des services
proposés aux MVNO.

Rapport du Conseil de
la concurrence
Mercredi 30 juillet, le Conseil de la concurrence a rendu son rapport
commandé par le gouvernement en mai. « La date d’entrée des opérateurs virtuels
en France, plus tardive (que dans les autres pays européens), ne peut à elle
seule expliquer cette situation » indique le rapport. En effet, un peu plus
loin on peut découvrir que, selon le Conseil de la concurrence, les conditions
d’hébergement que les opérateurs virtuels ont obtenu en France leur sont « peu
favorables ».
Découvrez en intégralité le rapport relatif à la situation des MVNO en France: http://www.conseil-concurrence.fr/pdf/avis/08a16.pdf

Des solutions pour le
marché mobile français
Le gouvernement l’affirme et le réaffirme: il faut introduire plus de concurrence
sur le marché de la téléphonie mobile. Pour cela, le Conseil de la concurrence
préconise un allégement des contraintes contractuelles existantes entre les
MVNO et leur opérateur hôte: durée des contrats, clauses d’exclusivité et de préemption,
tout devrait être revu et allégé. De plus, l’Arcep est toujours entrain
d’examiner les conditions d’attribution des fréquences 3G encore disponibles.
Encore un coup à jouer en faveur de la téléphonie mobil en France mais qui
tarde à être transformé.

Advertisements

Ailleurs sur le web