DxO aussi pour les bridge et compacts numériques : Starter Edition

DxO aussi pour les bridge et compacts numériques : Starter Edition

DxO Labs annonce aujourd’hui DxO Optics Pro Starter Edition, une nouvelle version de  son application phare DxO Optics Pro destinée aux appareils de type  » Bridge « . L’initiative est excellent ede la part de DxO car les bridges et compacts ont, plus que tout autre appareil, beosin de correction du bruit et de la distorsion, leurs principaux maux. Basé sur la technologie d’amélioration de l’image plébiscitée par les utilisateurs de reflex numériques, ce nouveau membre de la famille DxO Optics Pro prendra en charge des appareils comme Sony DSC-H1, Sony Cyber-shot DSC-R1, Canon PowerShot Pro S2 IS, Kodak P880, Olympus SP-500, Fuji Fine Pix S9500, Nikon Coolpix 8800, Konica-Minolta Z6, Panasonic DMC-FZ30, Samsung Digimax Pro815, Konica-Minolta A2, Sony F-828 etc.
Publié le 4 octobre 2005 - 0:00 par La rédaction

DxO Optics Pro Starter Edition – Amélioration automatique des images
Les technologies DxO Optics Pro d’amélioration des images ont été développées pour répondre à trois objectifs : amélioration visible et perceptible de l’image, possibilité d’automatisme intégral,  robustesse à toute épreuve ne menaçant jamais la qualité d’une photo. DxO Optics Pro Starter Edition améliore automatiquement les images des appareils pris en charge dans les domaines suivants :
– Optimisation de l’exposition et de l’étendue dynamique grâce à  DxO Lighting Engine, qui révèle  automatiquement les détails des zones sombres, améliore les contre jours et donne du « tonus » aux photos.
– Suppression du bruit dans l’image d’un facteur de deux diaphragmes grâce à  DxO Noise Engine, ce qui permet de faire des clichés avec un faible éclairage en évitant le bruit numérique.
– Suppression de défauts comme la distorsion, le vignettage, les aberrations chromatiques et franges colorées indésirables, grâce à DxO Optics Engine.

DxO Optics Pro Starter Edition – un  turbo pour les appareils  » Bridge « 
DxO Optics Pro Starter Edition propose des améliorations reposant sur la technologie brevetée de  DxO Labs en matière d’amélioration des images. Chaque appareil et objectif pris en charge est étudié dans ses moindres détails et des centaines de photographies test sont prises. Un modèle mathématique est alors élaboré, qui permet d’inhiber ou d’éliminer les imperfections de l’image. Dans la mesure où  DxO Optics Pro Starter Edition permet de supprimer les imperfections, on peut parler d’une « turbo » pour l’appareil.

Solution DxO pour bridges et compacts – Un processus totalement automatique
DxO Optics Pro Starter Edition ne fonctionne qu’en automatisme intégral. L’utilisateur dépose ses photographies dans le programme et clique sur le bouton « Démarrer » pour améliorer ses clichés, laissant le soin à DxO Optics Pro d’effectuer toutes les tâches complexes d’amélioration de manière automatique. Cela est très intéressant notamment pour les raisons suivantes : pas d’apprentissage et gain de temps. Mais le pocesseur de bridge qui souhaite fignoler ou aime débrayer les fonctions automatique y perdra en liberté et dans son cas, la solutin dxO tombe un peu à l’eau.  De plus, il peut arriver que l’algorythme tout automatique abîme certaine photos et dans ce cas là, on ne peut pas intervenir de manière manuelle, dommage.

DxO Optics Pro Starter Edition – Disponibilité et tarifs
La première version de DxO Optics Pro Starter Edition est prévue pour Windows et Macintosh en novembre  2005. Cette version de DxO Optics Pro Starter Edition prendra les images JPEG en charge et son prix annoncé est de 77 euros TTC.

Publicité

Ailleurs sur le web