Arcep lance le chantier de la tarification des terminaisons d'appel mobile

Arcep lance le chantier de la tarification des terminaisons d’appel mobile

Plus d’un an après l’annonce publique du projet de régulation des tarifs des terminaisons d’appel mobile (TAM), l’Arcep démarre le chantier.

Publié le 8 septembre 2008 - 11:33 par La rédaction

Une baisse des tarifs pour des offres illimitées
La terminaison d’appel mobile (TAM) est facturée à l’opérateur mobile à chaque fois que celui-ci émet un appel vers un réseau mobile qui ne lui appartient pas. Par exemple quand vous appeler avec votre mobile Orange un mobile SFR, une partie du prix de votre communication est reversé à SFR, c’est pourquoi les communications inter-opérateurs où d’un fixe vers un mobile sont plus chères. Le but déclaré de l’Arcep est de fixer des plafonds aux tarifications des TAM pour les rapprocher du niveau du fixe. Une conséquence directe de cette baisse pourrait être le développement des offres illimitées vers les mobiles dans le cadre des abonnements de téléphonie mobile et d’internet multiplay.

Arcep lance le chantier de régulation des tarifs TAM
Pour rappel, l’UFC Que Choisir avait dénoncé les tarifications des terminaisons d’appel mobile anormalement élevées en juillet 2007 (cf. Les pratiques des opérateurs mobiles à nouveau dénoncées par l’UFC). Dans la foulé, l’Arcep, autorité de régulation des télécoms, avait rendu publique sa volonté de régulation des tarifs. Plus d’un an après, l’Arcep a lancé jeudi une consultation publique qui restera ouverte jusqu’au 6 octobre, concernant la « fixation des plafonds tarifaires » des terminaisons d’appel dans la téléphonie mobile.

Advertisements

Ailleurs sur le web