Arcep et la 4ème licence 3G: vers un nouvel opérateur

Arcep et la 4ème licence 3G: vers un nouvel opérateur

L’autorité de régulation des télécoms a enfin publié la
synthèse de la consultation publique au sujet de la 4ème licence 3G, lancée il
y a 4 mois. Voici les tendances.

Publié le 23 septembre 2008 - 8:44 par La rédaction

Des contributions nombreuses à la consultation publique de
l’Arcep

La consultation publique, lancée par l’Arcep en mai dernier sur demande du
gouvernement pour avoir une idée plus claire au sujet de l’attribution de la
fameuse 4ème licence 3G, vient d’être synthétisée et publiée par l’autorité de
régulation. De nombreux acteurs des télécoms ont pis part au débat et apporté
leur vision. Que ça soit les 3 opérateurs historiques, les operateurs virtuels,
les associations de consommateurs ou les éventuels candidats, chacun y a
contribué.

Vers un 4ème opérateur mobile
Ainsi, deux solutions semblent ressortir et gagner les faveurs de la majorité:
le découpage et la distribution des fréquences par lots avec priorité à un
nouvel entrant ou l’attribution de la totalité des fréquences au nouvel entrant
avec, dans ce dernier cas, un réaménagement des conditions contractuelles des
opérateurs virtuels. L’idée du nouvel opérateur est donc bien appuyée par les
associations de consommateurs et par les opérateurs virtuels MVNO. A contrario,
les opérateurs historiques SFR, Orange et Bouygues, estiment que le marché est
assez dynamique et qu’il n’est pas nécessaire de l’ouvrir à un 4ème opérateur
mobile.

Une solution pour 2009 au plus tard
Que ce soit du côté des 3 opérateurs historiques ou des associations de
consommateurs et des opérateurs virtuels, chacun compte bien défendre sa
position et surtout ses intérêts. Dans les semaines voire mois à venir, le
gouvernement devra se prononcer et adopter la meilleure solution pour tous après un débat au Parlement.

Advertisements

Ailleurs sur le web