Reflex numérique Nikon D200 en détails

Reflex numérique Nikon D200 en détails

Nikon s’est ridiculisé la semaine dernière en organisant une fuite sur son site anglais rendant disponibles les infos et les photos du D200, son dernier reflex numérique, afin de freiner la vague du Canon EOS 5D, une réaction panique. Voilà qu’en ce 2 novembre 2005 au soir, Nikon France, 36heures après le reste de la planète, lève officiellement le voile sur ce secret de polichinel. Voici annoncé le Nikon D200, judicieusement positionné entre le D2X et le D70s, sans affronter directement aucun modèle Canon puisque si on attendait un concurrent à l’EOS 5D, le D200 ne bénéficie pas de capteur full frame, on est donc sur un EOS 20D gonflé à bloc avec le capteur format DX 10.2 mégapixels du D200. Gros atout du D200 : sa construction semi-pro, très bien finie et en partie tropicalisée, elle vient garantir la robustesse du boîtier en magnésium.

Publié le 2 novembre 2005 - 0:00 par La rédaction

nouveau reflex numérique Nikon D200

Publicité
Nikon D200 – Construction pro
Avec son boîtier en alliage de magnésium à la fois léger et résistant, doté d’un système de joints qui protège l’appareil de l’humidité et de la poussière, le D200 est adapté aux conditions d’utilisation les plus difficiles et les plus extrêmes. L’obturateur à doubles lamelles intégré, doté d’un système de miroir à balancier sophistiqué, a fait l’objet de tests intensifs sur plus de 100 000 cycles. Le nouvel oeilleton grand format en caoutchouc complète les qualités ergonomiques de l’ensemble. Le D200, de par sa qualité de fabrication se positionne judicieusement entre l’amateur expert et le pro.

Reflex numérique D200 – Des fonctionnalités avancées
Le fonctionnement du D200 est hérité du reflex pro D2x et se compose de plus de 40 réglages personnalisés organisés d’une manière idéale pour répondre aux préférences et aux besoins de l’utilisateur même si les premières critiques trouvent l’appareil assez complexe à utiliser. Le viseur  lumineux autorise un grossissement de 0,94x et une couverture de l’image de visée de 95 %, horizontalement et verticalement. Là encore, la visée reflex du D200 est juste à cheval entre le viseur étriqué du D70s et le viseur large du D2x, un bon compromis, vu le coût d’un viseur pro.

Nikon D200Reflex Nikon D200 – Ecran 2.5″
Le moniteur ACL haute résolution de 2,5 pouces offre un angle de visée ultra-large de 170° dans toutes les directions. C’est maintenant le standard des écrans LCD des reflex numériques. Finis les écran timbres postes du passé. Les images peuvent être agrandies jusqu’à 400 %, permettant ainsi au photographe de vérifier ses prises de vues jusque dans les moindres détails. L’écran de contrôle supérieur est de grande taille. Il présente une myriade de données comme le mode de prise de vue, le niveau de charge de l’accumulateur, les informations concernant la carte mémoire, le quadrillage, la vitesse d’obturation, l’ouverture du diaphragme et le nombre de vues restantes.

Nikon D200 – Nouveau format de batterie
La puissance du nouvel accumulateur Lithium-ion rechargeable EN-EL3e haute capacité du D200 permet de prendre jusqu’à 1 800 images par charge. En outre, il ne nécessite pas plus de deux heures et demie pour se recharger. Grâce à un indicateur du niveau de charge accessible depuis les menus, l’utilisateur peut vérifier l’état de l’accumulateur en temps réel. Hélas, les anciennes batteries de sreflex numériques Nikon ne s’adapteront pas sur le D200 et il faudra réinvestir. Voilà un petit détail qui pourrait un peu gonfler l’addition pour les nikonistes déjà équipés. La poignée-alimentation MB-D200 (optionnelle) permet de prolonger les capacités de prise de vue. Elle fonctionne avec des piles AA ordinaires (6 en tout) ou deux accumulateurs EN-EL3e.

reflex numérique Nikon D200Nikon D200 – Réactivité
Le D200 est adapté pour capturer les moments inattendus ou fugaces, grâce à son démarrage rapide en 0,15 seconde, son temps de réponse au déclenchement d’à peine 50 millisecondes et un temps d’occultation de la visée ramené à 105 millisecondes. Bref, un reflex. Le D200 peut également déclencher en continu, à la cadence rapide de 5 vues par seconde, soit un total de 37 images au format JPEG (Fine) ou 22 images au format NEF (RAW). Voilà un buffer gonflé à bloc. Le nouveau module autofocus Multi-CAM-1000 est doté du système AF sur 11 zones ainsi que du système AF étendu sur 7 zones adapté aux objets de grande taille en mouvement. Le D200 est paré pour la photo d’action.

APN Nikon D200 – Mesure matricielle 3D
Autre caractéristique héritée du D2x : la mesure matricielle couleur 3D II qui permet d’obtenir une exposition optimisée à l’aide de la nouvelle technologie développée pour le capteur de mesure matricielle couleur RVB 1 005 photosites de Nikon. Ce système évalue 7 paramètres par vue (dont la luminosité, la couleur, le contraste, la zone de mise au point sélectionnée et la distance entre l’appareil photo et le sujet) ; il compare ensuite les résultats à une base de données intégrée dans laquelle sont référencées plus de 30 000 situations de prise de vue pour calculer instantanément et avec exactitude la valeur finale. La mesure de l’exposition, voilà le grand savoir-faire Nikon, vive la mesure matricielle.

Nikon D200 – Capteur DX 10.2 mégapixels
Le D200 est équipé d’un nouveau capteur d’image DTC de 10,2 millions de pixels effectifs au format Nikon DX, qui permet d’obtenir des images très nettes de 3 872 x 2 592 pixels et aux couleurs fidèles. Cette définition suffit pour agrandir de manière significative les images et offrir une plus grande liberté de recadrage. Le nouveau capteur à haute sensibilité couvre une plage allant de 100 à 1 600 ISO, pouvant atteindre 3 200 ISO (réglage Hi-1). Il faudra veiller de près au bruit que peut générer ce capteur de 10.2 mégapixels sur un format assez modeste. On sait que plus les photosites sont petits, plus le risque de bruit est grand. Il faudra certainement compter sur le renfort di processeur pour éliminer ces parasites gênants.

Processeur D200 – Traitement du D2x
À l’instar du Nikon D2x, le traitement des images garantit des dégradés subtils et des transitions homogènes entre les couleurs. Le nouveau filtre optique passe-bas permet d’éviter l’effet de moiré, les aberrations chromatiques et la présence de fausses couleurs. Bénéficier d’un processeur pro sur le D200 renforce la position d’amateur expert du D200. La saturation et les surexpositions sont facilement contrôlables à l’aide des histogrammes RVB disponibles sur le moniteur ACL. En outre, les nouveaux modes d’optimisation des images permettent aux utilisateurs du D200 de fournir des rendus plus conformes à leurs attentes, tout en conservant la capacité d’optimiser la netteté, le ton et le contraste, la couleur, la saturation et les teintes avec les options intégrées Moins nette, Normale, Plus saturée, Portrait et Noir et blanc.

Système reflex Nikon – Compatibilité
Comme tous les reflex numériques, le D200 est compatible avec le système de traitement d’image Nikon, autrement dit, il peut être associé à plus de 50 objectifs AF Nikkor haute qualité, y compris les célèbres objectifs DX Nikkor, ainsi que les objectifs sans microprocesseur. Grâce au flash intégré pouvant servir de flash principal dans le cadre d’une prise de vue sans câble i-TTL, le champ des possibilités devient illimité. Le D200 intègre une prise synchro-X pour connexion à un éclairage en studio et prend en charge le GPS pour enregistrer les données géographiques d’une prise de vue, ainsi que des fonctions sans fil pour la capture et le transfert des images.

Nikon D200 – Prix et disponibilité
Le Nikon D200 sera disponible courant décembre au prix public conseillé de 1999,99  euros TTC (boîtier nu). Le kit D200 + AF-S DX 17-55 sera disponible courant décembre au prix public conseillé de 3599,99 euros TTC. Mais une nouvelle optique Nikkor AF-S 17-200 stabilisée (VR) est annoncée également et si ses résultats sont à la hauteur, pourquoi pas la retrouver en kit avec le D200 ? La riposte de Nikon se sera faite attendre et la marque s’est fait souffler l’essentiel du marché des reflex numériques par Canon en 2004-2005, mais, comme souvent en temps de crise, Nikon est capable du meilleur. Ainsi, on entrevoie déjà ce D200 marquer l’histoire de la marque comme un de ses reflex de référence. Vivement le test !


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *