Sans comparaison d’échelle possible, on dirait qu’il a une taille normal ce fameux Leica S2… mais non, il est très gros : gros boitier, grosses optiques, gros fichiers de 80 Mo en TIF, gros capteur 30 x 45mm (56% plus grand qu’un full frame), etc….

Taillé pour le studio, le S2 offre une interface épurée et simplissime. Le côté gauche renferme simplement les connectiques HDMI, flash, télécommande et USB. La construction est très très sérieuse.

Le dos du leica S2 est aussi très épuré avec ses 4 boutons autour de l’écran et sa molette. Notons l’oeilleton façon hublot qui offre une visée reflex de toute beauté : large et lumineuse, capteur moyen format oblige !

Le grip additionnel pour la prise de vue en orientation portrait et l’objectif Leica Summarit-S développé pour le « Leica-S System ». Le gros capteur donne un coefficient d’allongement de focale de x0,8… c’est donc un racourcissement de focal par rapport au format 24×36 habituel.

 La vue de trois quarts du S2 trahit son côté mastodonte.

9 nouvelles optiques ont été développées pour le système Leica-S. 5 seront disponibles dès son lancement en Juillet 2009. Certaines possèdent un obturateur central.

Le noir vous va si bien….

Un mode priorité ouverture, un mode programme et la bague de sélection de la vitesse. Rien d’autre !

4 angles sur l’écran 3″ 500 000 pixels, 4 boutons correspondant chacun à l’activation du menu rappelé dans chaque angle : Camera, Exit, Image, Setup. Simple, efficace, minimaliste : les ingénieurs Leica ont réellement voulu un appareil ultra simple d’utilisation. Voici qui a l’air d’être réussi.

PARTAGER
Article précédentLundi noir pour Apple
Article suivantSony Ericsson GreenHeart, le projet écologique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here