Antennes-relais et portables: septembre, un mois mouvementé

Antennes-relais et portables: septembre, un mois mouvementé

Le mois de septembre a été riche en débats et rebondissements
concernant les antennes-relais installées par les opérateurs mobiles. Voici
un résumé.

Publié le 3 octobre 2008 - 12:32 par La rédaction

Une famille porte plainte au pénal contre Bouygues
Le mois de septembre a été le théâtre des polémiques autour de l’usage des
téléphones portales et plus concrètement autour des antennes-relais qui
permettent l’acheminement des ondes radio, essentielles au fonctionnement de nos
mobiles. Une famille de Chevreuse, dans les Yvelines, a déposé une plainte
au pénal le 17 septembre contre Bouygues Telecom qui possédait une antenne-relais
installée prés du domicile des plaignants. L’affaire a fait grand bruit et
s’est retrouvée à La Une des journaux nationaux et pour cause, un certificat
médical attestant des problèmes de santé liés à la présence des ondes radio constituait
un élément majeur du dossier.

Le tribunal ordonne le démontage d’une antenne-relais
Mercredi, un jugement du 18 Septembre 2008, concernant une autre affaire antenne-relais, a été
rendu public. On peut y apprendre que le tribunal de grande instance de
Nanterre a condamné Bouygues Telecom à démonter l’antenne-relais située à Tassin
La Demi Lune (Rhône) estimant qu’il y avait « trouble anormal de
voisinage » et en se basant sur le « principe de précaution »
préconisé par les autorités compétentes. Serait-ce un tournant dans
l’utilisation des antennes-relais et leur installation? Eric de Branche de
l’Association française des opérateurs mobiles (Afom) rappelle que « tous
les jugements de ce type ont toujours été cassés en appel ». Affaire à suivre.

Advertisements

Ailleurs sur le web