Le marché des reflex 2008 décrypté

Le marché des reflex 2008 décrypté

L’Europe est le premier marché au monde pour les reflex. Qui est premier ? Quel reflex se vend le plus ? Revenons sur des chiffres CIPA sur le marché de la photo.

Publié le 6 octobre 2008 - 9:07 par La rédaction

EU number 1
Le marché des reflex est très convoité par les fabricants. Pourquoi ? Pour deux raisons : de par leur prix de vente, un reflex vendu vaut 3 à 20 compacts numériques. Ensuite, à chaque reflex vendu, la marque peut ensuite fidéliser l’utilisateur et vendre un, deux ou trois objectifs. Du coup, tous foncent sur ce marché et sur ce même marché, c’est l’Europe est qui est n°1 avec 1 310 000 unités vendues contre 1 030 000 pour les USA et 450 000 pour le Japon. Ce marché européen si juteux ne pousse pourtant pas les fabricants à s’aligner sur les prix US ou asiatiques : nous, consommateurs européens, payons toujours nos appareils 20 à 30% plus cher que sur les autres continents.

10% de reflex
Seulement 10% du marché en nombre de pièces. Même sir le marché en valeur représenté par le reflex est gigantesque, en nombre de pièces, il ne représente plus que 10% du marché total. D’ailleurs, la France est un bon exemple car en 2007, il s’est vendu 500 000 appareils numériques. Sur ces 500 000 APN, 50 000 étaient des reflex.

De fortes disparités intraeuropéennes


Le marché européen est fait de pays culturellement indépendants et cela se voit quand on compare les marques leaders qui, étrangement, ne sont pas les même dans chaque pays. Ainsi, si en France, sur le début de l’année 2008, Nikon est passé devant Canon pour ce qui est des reflex, ils ne sont que second au Royaume-Uni où Canon possède encore une avance très confortable. Autre exemple : le petit outsider Pentax connaît des fortunes bien diverses selon les pays puisqu’en France, cela va pas trop mal avec une part de marché de 13,4%. Mais bizarrement sur l’ensemble de l’UE, Pentax ne représente que 4% du marché, trois fois moins.

2008 : l’année Nikon grâce au D300
Sur 2008, jusqu’à cet été, Nikon aura été le leader du marché des reflex numériques en Europe avec un reflex star, « vache à lait », le D300, qui est le premier reflex vendu en Europe en valeur. Les nouveautés de cet automne avec les Canon EOS 50D et 5D Mark II pourraient renverser cette tendance sur les mois à venir. De même que des Sony ou Pentax, avec leurs petits prix comme le Pentax K-m (600 Euros en double kit) pourraient bien se tailler une bonne part du gâteau auprès des arrivants dans l’univers du reflex.

Advertisements

Ailleurs sur le web