Alerte: étude sur les ondes des mobiles en voiture

Alerte: étude sur les ondes des mobiles en voiture

Le magazine automobile Autoplus a réalisé une étude complète
cette semaine concernant les effets de l’usage des téléphones mobiles en
voiture. Détails.

Publié le 24 octobre 2008 - 8:42 par La rédaction

Les ondes des téléphones portables à nouveau pointées du
doigt

Inutile de préciser que l’usage des téléphones portables peut s’avérer
dangereux selon les situations, cela étant démultiplié au volant (voir l’enquête américaine concernant l’usage des téléphones portables en voiture !). On parle
ici de la distraction et du défaut d’attention que les téléphones portables
peuvent causer. Mais il existe un deuxième facteur, qui, pour le moment, reste
encore flou : les effets des ondes émises par les terminaux sur l’organisme.
Selon l’enquête Autoplus de cette semaine, un téléphone portable émettrait des
ondes deux fois plus puissantes lorsqu’il est utilisé dans l’habitacle d’un
véhicule ou en tout cas, que les personnes dans ces voitures sont soumises à des rayonnements deux fois plus intenses.

L’enquête Autoplus
L’équipe Autoplus a procédé aux mesures des ondes en suivant un protocole expérimental.
« Nos mesures démontrent que le champ électromagnétique est en moyenne deux
fois plus fort à l’intérieur de l’habitacle qu’à l’extérieur. » révèle le
magazine. De plus, dans les zones mal couvertes et sur autoroute, les
journalistes ont obtenu des mesures allant jusqu’à 4 fois importantes qu’en
temps normal. D’une part, comme cela a déjà été démontré, les ondes émises par
les téléphones mobiles sont amplifiées dans les zones où le signal est faible
mais aussi quand le terminal est utilisé pendant un déplacement. D’autre part,
ce sur quoi l’enquête Autoplus met l’accent, est qu’il a été constaté une
amplification des ondes à cause de l’habitacle métallique des véhicules.

Les portables en voiture, un signal d’alarme pour les bébés
Enfin, les résultats de l’enquête seraient encore plus inquiétants pour les
enfants en très bas âge qui sont positionnés sur le siège passager, la tête orientée
vers le tableau de bord, là ou sont placés le plus souvent les téléphones
mobiles. En effet, la boite crânienne des enfants et des bébés en particulier, est moins épaisse que celle des adultes et
donc plus sensible à la pénétration des ondes.

Cet outil qu’est le téléphone mobile, devenu aujourd’hui
indispensable, nous mènera-t-il à notre perte?

Advertisements

Ailleurs sur le web