Le Safari de Trekking ménage les cervicales des photographes

Le Safari de Trekking ménage les cervicales des photographes

Oui, un reflex et un gros téléobjectif, c’est lourd ! ça tire sur le cou et les vertèbres cervicales. Safari a la solution.

Publié le 13 novembre 2008 - 9:31 par La rédaction

Le Safari : un porte appareil ergonomique

Prendre soin de son corps, se ménager…. voilà qui n’est pas facile lorsque l’on crapahute dans la campagne en compagnies de divers boîtiers reflex et objectifs de poids. Pas la peine d’être un photoreporter professionnel pour ressentir la fatigue au niveau des vertebres cervicales : se balader avec un Nikon D300 et un Nikkor 18-200mm VR suffit à éprouver une gène à la nuque assez rapidement. Très intelligemment, et en singeant ce qui se fait en puériculture avec les porte-bébés, la marque Trekking a mis au point Safari, conçu pour un portage confortable et ergonomique.
 
Publicité

Répartir le poids
Adieu la traditionnelle courroie siglée à la marque de votre reflex, la conception du Safari permet de répartir l’effort de portage sur le dos et les épaules comme avec un sac à dos moderne. Le poids étant réparti, on ne sent plus de lourdeur autour de la nuque. En plus, cet ingénieux système procure une liberté de mouvement accrue et la matériel ne pendouille plus, ni ne se balance quand on saute ou que l’on court. Conçu pour les photographes, le porte-appareil Safari offre deux petites poches pour y ranger ses cartes mémoires ou une chiffonnette. Une petite patte de fixation permet aussi d’attacher un gros téléobjectif.


Prix du Safari de Trekki
ng

Seul hic au concept : le Safari est peu compatible avec l’utilisation d’un sac à dos en plus. On verrait bien le même système, mais attaché à un sac à dos photo. Cet accessoire, commercialisé par Trekking, sera vendu 30 Euros TTC. Pas cher pour nous vertèbres !



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *