Test du canon Powershot G10

Test du canon Powershot G10

Le compact expert Canon PowerShot G10 vient de passer à la moulinette
dpreview. Alors, les conclusions de ce test du très attendu G10 ?

Publié le 26 novembre 2008 - 9:28 par La rédaction

Les atouts du PowerShot G10
Chaque test dpreview est toujours très attendu. La technicité et l’exhaustivité des procédures en font un test étalon même si on peut ne pas être du même avis. Alors, du côté des louanges faites au Canon PowerShot G10, dpreview met en avant la très grosse résolution qui, accompagnée d’une optique dotée d’un piqué exceptionnel, fait du G10 le compact possédant le plus fort pouvoir séparateur jamais testé par le site Anglo-Américain. Les résultats son excellents jusqu’à 400 ISO et, si la réduction du bruit ne passe pas inaperçue à l’écran, en tirage papier, les photo du G10 sont excellentes sur les tirages de dimensions standard. L’optique Canon fait merveille en termes de piqué, mais également de vignettage (très discret) et de distorsion, nulle en télé. Son homogénéité de piqué entre le centre et les bords de l’image révèle tout le savoir-faire Canon en matière d’objectifs. Tout le monde a salué le mode RAW sur le G10, mais le test dpreview note combien ce mode reste aussi rapide à utiliser qu’en JPEG malgré la grosse taille des fichiers.

Publicité

Pénalisé par les conséquence de se forte résolution
Mais tout n’est jamais rose en photo numérique et le G10 reste, selon le test dpreview, pénalisé par un objectif pas si lumineux que ce que nous avions pu voir quelques générations auparavant sur ces appareils haut de gamme Canon. L’écran LCD non articulé, scotché  la façade est handicapant par rapport à un écran articulé et le prix du G10 en fait un appareil plus cher que les reflex entrée de gamme, étrange ! Grosse résolution signifie systématiquement images bruitées et le G10 n’échappe pas à la règle : même à 80 ISO, la réduction du bruit fait son ouvrage et les détails les plus fins disparaissent dans le magma brouillasseux dont la mission est d’effacer les grains colorés. Le test tacle les photos du Powershot G10 à 800 et 1600 ISO, toujours bruitées même si l’amélioration est notable entre le G9 et le G10. Petit capteur, grosse quantité de pixels signifient certes bruit, mais aussi dynamique réduite. Selon le test, le G10 crame les hautes lumières et certaines photos sont anormalement surexposées, d’où la nécessité, encore une fois, de shooter en RAW.


Une note bien moyenne pour le test dpreview du Canon G10

Au final, dans la notation, le Canon G10 reçoit seulement une note moyenne « recommended » n’atteignant pas le très prisé « highly recommended » du fait de ses quelques limitations que nous venons de voir. Mais la conclusion souligne tout de même que le G10 est une réussite sur le plan ergonomique avec des commandes intuitives et rapides qui donnent réellement envie de l’utiliser et d’explorer tous les différents réglages possibles.

Lire notre prise en main du Canon PowerShot G10.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *