2008 : Nikon Number One, merci D300 et D700

2008 : Nikon Number One, merci D300 et D700

2008 fut résolument l’année Nikon sur le marché de la photo en France selon les chiffres GFK. La tendance va-t-elle durer en 2009 ?

Publié le 19 décembre 2008 - 9:04 par La rédaction

L’année Nikon
Nikon a connu un succès flamboyant en France cette année grâce à une politique innovante, surprenante et qui fait la part belle aux attentes des utilisateurs, rien de plus. Voici déjà quelques chiffres : sur octobre 2008, Nikon est le seul fabricant du top 5 à progresser encore, les autres, touchés par un début de ralentissement du marché de la photo, accusent un recul. Mais Nikon ne tiendra pas non plus ses objectifs de vente pour 2008.

20% du marché en valeur
Nikon est nº 1 du marché en valeur avec une part de marché de 20,1 %. En volume, cette part de marché n’est que de 14%. Si Nikon est si bon en valeur plutôt qu’en volume c’est que la marque vend beaucoup d’appareils très chers : le Nikon D300 vendu en 2008 aux alentours de 1500 euros fut une grosse locomotive et en cette fin d’année, le D300 à capteur de D3, soit le full frame amateur D700, remporte la préférence des photographes à un prix de vente de 2500 euros environ. Le D700 est maintenant le boss de la génération de valeur chez Nikon.

Coolpix S210 n°2 des ventes
Le Coolpix S210, qui vient d’entrer dans notre podium Zone Numérique, se vend bien et même très bien puisqu’il s’agit du top 2 des ventes de compacts en France. Il faut dire que tarifé à 129 euros, le S210 a mis toutes les chances de son côté. Il attire donc un grand nombre d’amateurs et gageons qu’à Noël, cette frénésie s’employer encore.

Le trio gagnant : D300, D700 et D3
Pour le marché des reflex uniquement, Nikon se taille une confortable part de marché de 37,6% en volume et 43% en valeur. Merci D700, D3 et D300 ! Ces chiffres correspondent au cumul de tout 2008, de janvier à fin octobre. Mieux, on sait que chaque reflex vendu génère par la suite de nombreuses ventes d’accessoires à commencer par les objectifs. Et là, Nikon rafle encore 39% du marché en valeur pour 33% en volume. Le plus gros gain de vente en optique devrait se faire dans les prochains moins quand tous les « switchers » développeront leur parc d’optiques Nikon.

2009 : ça va se gâter ?!
L’année 2008 fut une très belle année pour Nikon avec les excellents D300, D3 puis D700. Nikon a profité de l’apathie de canon qui a que trop tardé à renouveler son EOS 5D (mais le résultat en vaut la peine) et a connu de gros soucis qualité avec l’EOS 1D MKIII. Du coup, nombreux furent les canonistes à passer à Nikon, agences, pros ou amateurs compris. Les échoppes des revendeurs de matériel d’occasion exposent vraiment souvent des parcs optiques complets Canon de « switchers ». Mais voilà, 2009 sera une autre année, car :
–    Le Canon EOS 5D MKII est là et bien là ! (cf son test RP qui vient de paraître)
–    Nikon s’apprête à faire passer une augmentation de tarif assez démesurée dès le début de l’année.

Ces deux états de faits font que Nikon sera moins à l’aise en 2009 qu’il ne l’a été en 2008 malgré la sortie de son D3x. Sony, avec son D900 va venir jouer les troubles fête sur le segment du beau reflex full frame.

Advertisements

Ailleurs sur le web