Fuji FinePix F200EXR : photo prise en large plage dynamique

Fuji FinePix F200EXR : photo prise en large plage dynamique

Que donne le capteur FujiFilm SUPERCCD EXR en mode HDR, plage dynamique étendue, sur le FinePix F200EXR ? Voici une photo prise dans ce mode.

Publié le 9 février 2009 - 9:15 par La rédaction

La preuve par l’exemple
Sur cette seconde photo, fournie par FujiFilm, ce qui explique une exposition optimale, on peut se faire une idée de la qualité d’une photo prise avec le F200EXR en mode dynamique étendue, apparenté à un mode HDR en usant d’un abus de langage. Dans ce mode, le capteur EXR fait appelle à des pixels de deux types différents : les uns spécialisés dans les hautes lumières et les autres dans les basses lumières. Ici, par conséquent, la résolution de la photo passe de 12 à 6 mégapixels. C’est un des trois modes du cpateur EXR (plus d’infos ici) annoncé à la photokina et qui se spécialise dans son fonctionnement selon les conditions de prise de vue. Comme on le voit, malgré la différence de luminosité entre le haut blanc du modèle et l’arrière plan dans l’ombre, les deux tonalités sont assez bien exposées. L’exemple est parlant. Voici les conditions de prise de vue :
–    6 mégapixels et mode plage dynamique étendue
–    200 ISO
–    F/13
–    1/280 s
–    pas de flash
–    Mode « motif »

Cliquez sur la photo pour en télécharger le fichier d’origine (1,7 Mo)

Sur ce détail de la partie la plus lumineuse, on constate que les hautes lumières restent très détaillées quand la majeure partie des compacts aurait abandonné l’enregistrement des informations sur les tonalités les plus élevées. On remarquera au passage des tons chairs très bien restitués.

Le capteur SuperCCD EXR a mobilisé ses photodiodes pour capter au mieux les quelques photons des parties les plus sombres de l’arrière-plan et garantir ainsi des ombres moins foncées quand bien souvent le fond aurait été noyé dans la pénombre vu la luminosité du premier plan. On remarque tout de même un lissage important sur les zones les plus sombres.

Les trois modes du capteur EXR
– Le mode Haute Résolution 12 millions de pixels.
– Le mode Haute Sensibilité combine deux à deux des pixels adjacents de même couleur pour produire ainsi 6 millions de photodiodes. Leur sensibilité est alors suffisante pour enregistrer les zones sombres d’un sujet peu éclairé et les reproduire correctement.
– Le mode Plage Dynamique étendue combine les informations venant de la spécialisation de deux séries de 6 millions de pixels. L’une enregistre les parties sombres de l’image tandis que l’autre est dédiée aux hautes lumières. L’image finale, combinant ces deux sources d’informations, bénéficie d’ombres mieux exposées et de hautes lumières conservant leurs détails. On retrouve le fonctionnement des capteurs SUPER CCD de FujiFilm. Avec ce mode, le F200EXR, selon le fabricant, atteindrait la plage dynamique de 800 %, contre 4 EV, soit 400% généralement constatée sur une surface sensible classique.

Advertisements

Ailleurs sur le web