Webxperience : Amusement, premier magazine papier connecté à Internet

Webxperience : Amusement, premier magazine papier connecté à Internet

Quand la presse papier et en ligne fusionnent pour un prolongement de l’expérience de lecture par l’intermédiaire d’une puce RFID : c’est le nouveau concept du magazine papier connecté Amusement.

Publié le 23 mars 2009 - 11:57 par La rédaction

Fusion du web et du print
Et si un simple magazine de 700 grammes pouvait à la fois être fait de papier, d’encre, de composants électroniques et de contenus numériques ? Et si le contenu d’un magazine se prolongeait dans le monde de la toile comme le fait notre magazine photo francophone « lemondedelaphoto.com » ? Et si la dissociation entre presse écrite et contenu numérique devenait enfin caduque dans les esprits ? Amusement, en partenariat avec Violet et GS1 France, lance le premier magazine connecté. Ce magazine doté d’une puce RFID se voit enrichi de contenus accessibles sur le web. Au-delà de cette première mondiale, Amusement démontre qu’Internet peut ne plus être une composante distincte et concurrente du magazine papier, mais bien son prolongement indissociable.

Comment ça marche ?
Le magazine bilingue Amusement, enrichi d’une puce RFID, est disponible depuis le 17 mars au concept-store Colette ou dans les kiosques et dans des points de vente en Europe et aux Etats-Unis. Une puce RFID est collée au centre de la page 2 d’Amusement. Lorsque le lecteur effleure le lecteur RFID Mir:ror avec la puce contenue dans le magazine, une requête est instantanément envoyée sur le serveur de Violet qui ordonne au lecteur de déclencher des actions ou applications numériques.

Nouveaux usages
Dans un premier temps, ce sont des oeuvres numériques qui seront disponibles exclusivement par les lecteurs : un jeu-vidéo par l’artiste Messhof, un dispositif interactif multi-ultilisateur par Electronic Shadow, une installation interactive par Factoid (Pierre Nouvel, Valère Terrier) et Le Tone, une vidéo en 3D par Gkaster et un wallpaper par Philippe Jarrigeon. Ces contenus Web, augmentables à distance, s’enrichiront par la suite. Pour l’éditeur c’est une nouvelle relation avec ses lecteurs. Chaque magazine ayant sa propre adresse mail et sa propre boite de réception, il pourra s’il le souhaite entamer un dialogue direct et contextuel avec ses lecteurs. (Le magazine ne prenant la parole que lorsque le lecteur l’utilise).

On n’oublie pas la pub : pas de pub, pas de presse
Cette opération, produite avec le soutien de Nike, concerne également 5 exemplaires collectors de la nouvelle Cortez Fly Motion. Équipée d’une puce RFID, chacune des Cortez Fly Motion renvoit vers du contenu artistique sélectionné par Amusement et exclusivement accessible aux possesseurs de la basket.

Feuilletez le n°3 d’Amusement
Le magazine est beau, esthétisant, fashion, tendance, et traite de tout, de lifestyle, de high-tech, de vie moderne… Alors que l’on pensait que la puce RFID allait nous servir à faire nos courses sans avoir à vider notre chariot sur le tapis de la caisse du Mammouth, la puce si prometteuse s’offre une application papier-web-mode-magazine inattendue ! Le magazine en est à son troisième numéro que vous pouvez feuilleter ici. Son prix de vente est vraiment peu élevé avec un tarif de 5 euros / exemplaire pour un abonnement annuel de 15 euros.

Advertisements

Ailleurs sur le web