Bouygues Telecom ne cède pas et va en cassation pour ses antennes-relais
Condamné en appel en février dernier à démonter et mettre hors d’usage une antenne-relais, Bouygues Telecom a pris la décision de se pourvoir en cassation. En effet, le 4 février 2009, l’opérateur avait été condamné en appel d’après le principe de précaution par la cour d’appel de Versailles, suite à une plainte déposée par trois familles habitant la banlieue lyonnaise (cf. Bouygues Telecom tombe l’antenne).

Effets des antennes-relais et de l’usage des mobiles : toujours le flou
Avec déjà trois plaintes en cours, dont deux contre Bouygues Telecom et une contre SFR, des campagnes de sensibilisation des consommateurs face aux risques des téléphones mobile comme Tchermobile et des alertes santé émises par divers organismes (cf L’Academie Nationale de Médecine revient sur l’utilisation du téléphone mobile), la polémique est bien présente et on peut penser qu’il n’y a pas de fumée sans feu. Le Gouvernement organisera le 23 avril prochain une table ronde pour débattre des effets des antennes-relais et de l’utilisation des téléphones mobiles. Ce grenelle des antennes-relais pourrait apporter quelques réponses et mesures supplémentaires.

Le problème est toujours le même : est-ce que l’absence de preuve de la nocivité des antennes-relais vaut preuve de leur inoffensivité ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here