Factures mobiles : vers plus de suivi de la part des opérateurs

Factures mobiles : vers plus de suivi de la part des opérateurs

Des nouvelles mesures visant à améliorer le contrôle et le suivi des factures
de mobiles sont prévues par la Communauté Européenne mais Luc Chatel souhaite
accélérer le mouvement en dialoguant avec les opérateurs français.

Publié le 7 avril 2009 - 11:56 par La rédaction





Facture mobile, attention aux offres « illimitées »
Avec la démocratisation des offres mobile faussement illimitées, les
consommateurs peuvent se faire piéger facilement et se retrouver avec une
utilisation en hors forfait notamment avec l’accès internet mobile ou la télévision.
(cf la TV d’Orange sur iphone lancée ce matin qui est en réalité limitée à 1 Go / mois soit 10 heures seulement) Un autre point sensible qui est sujet à des augmentations considérables des
factures est l’utilisation des mobiles à l’étranger. Là aussi, les
communications voix et data peuvent saler rapidement la note. Selon l’Afutt (Association
française des utilisateurs des télécoms), en 2008 et sur l’espace d’un an, les réclamations
des consommateurs concernant leurs
factures mobiles ont augmenté d’un tiers.  

Des mesures de contrôle et d’alerte des dépenses hors forfaits
C’est pourquoi Luc Chatel, secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie et de la Consommation,
a demandé ce weekend aux trois opérateurs mobiles français de mettre en place « des
mécanismes d’alerte ou de blocage » destinés à préserver les factures des
utilisateurs des surfacturations qui viennent s’ajouter au forfait. Le Parlement Européen s’est déjà penché sur le sujet et des
mesures sont prévues pour l’été 2010 avec des messages d’avertissement et des blocages au-delà d’un certain seuil de dépassement. Luc Chatel voudrait cependant accélérer
le mouvement et faire appliquer ces mesures dés l’été 2009 en France.

Advertisements

Ailleurs sur le web