Grenelle des antennes-relais : les ondes électromagnétiques passent leur examen

Grenelle des antennes-relais : les ondes électromagnétiques passent leur examen

La ministre de la santé, Roselyne Bachelot, et le premier
ministre, François Fillon, organisent ce jeudi 23 avril la première table ronde
Grenelle des antennes-relais. Que prépare-t-on ?

Publié le 20 avril 2009 - 10:46 par La rédaction





Après le Grenelle de l’environnement, le Grenelle des
antennes

Le « Grenelle des antennes », une table ronde organisée par le Premier
ministre François Fillon, Roselyne Bachelot (Santé), Nathalie Kosciusko-Morizet
(Economie numérique) et Chantal Jouanno (Environnement), devra lancer le débat
et la coopération entre gouvernement, associations de défense des consommateurs
et de l’environnement et professionnels de la téléphonie mobile. En effet, face
à la multiplication des actions et plaintes contre les antennes-relais et les
opérateurs responsables
, le Gouvernement a décidé d’ouvrir enfin le dossier.

Des réunions pour trouver les effets des ondes sur l’organisme
Cinq collèges (État, collectivités, associations, syndicats et organisations
patronales) et autres groupes de travail qui se réuniront pendant un mois seront
mis en place sur le modèle du Grenelle de l’environnement. Jean-François
Girard, docteur en médecine et directeur de l’Institut de Recherche pour le Développement,
qui a aussi participé au Grenelle de l’environnement, présidera le Grenelle des
antennes, censé établir les conclusions des risques de santé provoqués par les
ondes électromagnétiques. Après un mois de travail, une deuxième réunion se tiendra pour en tirer les conclusions.

Des études et des résultats contradictoires concernant les
ondes électromagnétiques

Mais à l’heure ou des études réalisées par des spécialistes viennent contredire
les résultats d’autres études sur le sujet réalisées par d’autres spécialistes,
sera-t-il possible pour que les participants se mettent d’accord sur une issue ?
En effet, du côté des associations comme Robin des toits ou RES (Réseau
environnement santé) on craint que ce Grenelle ne soit qu’une opération de
communication car le Gouvernement aurait déjà tranché sur le sujet. Affaire à
suivre.

Advertisements

Ailleurs sur le web