Test dpreview du Fujifilm Finepix F200EXR

Test dpreview du Fujifilm Finepix F200EXR

Le tout premier compact équipé du nouveau capteur Fuji à fonctionnement adaptatif, le capteur EXR, vient de faire l’objet du test en profondeur du site US dpreview. Voici le test du Finepix F200EXR.

Publié le 2 mai 2009 - 8:25 par La rédaction

Technologie Fujifilm EXR
Nous ne reviendrons pas sur le fonctionnement adaptatif de ce nouveau capteur polymorphe développé par Fuji passé maître dans la mise au point de surfaces sensibles innovantes. Annoncé à la Photokina, le fonctionnement du capteur a été décrit ici et quant au Finepix F200EXR, vous trouverez plus d’informations ici.

Test dpreview de 23 pages
Cette fois-ci, le site américain qui fait autorité en matière de tests d’appareils photo numérique, dpreview, vient de consacrer pas moins de  23 pages à décortiquer les fonctions innovantes de ce nouveau Finepix et à disséquer ses photos pour mieux les comparer à celles de ses challengers : les Canon Ixus 110 IS, Panasonic Lumix LX3, Ricoh CX1 et même à celles de son prédécesseur, le Finepix F31fd.

Highly recommended….

Le site salue déjà ses bonnes performances générales ainsi que son interface agréable. Les différents modes du capteur EXR sont assez convaincants et en particulier le mode qui étend la plage dynamique pour restituer des hautes lumières détaillées tout comme des ombres assez propres sur des photos pourtant très contrastées dans lesquelles hautes et basses lumières doivent cohabiter. D’ailleurs, et c’est heureux car c’est le fond de commerce des capteurs Fujifilm, les hautes valeurs ISO seraient, sur le F200EXR, à la hauteur des meilleurs compacts du marché.

But….
Mais, si l’appareil obtient tout de même la distinction suprême « highly recommended », le test du labo dpreview précise tout de même que le capteur EXR ne justifie pas, à lui seul, le surcoût du F200EXR par rapport à ses rivaux. D’ailleurs, on retrouve sur cet appareil le brouillard impressionniste généré par la suppression du bruit numérique que l’on avait déjà vu sur les précédentes générations de compact Fuji. C’est particulièrement inesthétique. Nous vous conseillons la lecture de ce test qui met en avant quelques autres limitations du Finepix F200EXR comme une autonomie vraiment moyenne ou encore une sensibilité par défaut calée sur 800 ISO quand on photographie au flash en mode automatique même si on n’a pas besoin d’une sensibilité aussi élevée.

Pour lire les 23 pages, en Anglais, du test du Finepix F200EXR, c’est sur dpreview que ça se passe. Rappelons également que cet appareil a été élu meilleur compact numérique par le jury de journalistes spécialisés de l’organisation TIPA.

Advertisements

Ailleurs sur le web