Grenelle des ondes : le sujet des antennes-relais enfin abordé

Grenelle des ondes : le sujet des antennes-relais enfin abordé

Le Grenelle des ondes continue, les réunions entre
spécialistes, professionnels et associations s’enchainent pour arriver enfin au sujet qui
semble intéresser tout le monde depuis quelque temps : les antennes-relais.

Publié le 7 mai 2009 - 11:11 par La rédaction





Les antennes-relais traitées au Grenelle des ondes
Faut-il-prendre des mesures et établir de nouvelles normes concernant la
puissance et l’implantation des antennes-relais sur le territoire? C’est la question à
laquelle devrait répondre la suite du Grenelle des ondes. En effet, la réunion
entre les associations défenseuses de l’environnement et de la santé, les
membres du gouvernement, les professionnels et opérateurs mobiles a débuté hier
et traite cette fois-ci du sujet délicat et médiatisé des antennes-relais.

Les associations demandent la réduction des taux d’émission
Concrètement, lors de cette table ronde, les associations ont proposé la
réduction du taux maximal d’exposition aux ondes et, par conséquent, la réduction
du taux d’émission des ondes des antennes-relais. Aujourd’hui, selon les
recommandations de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) les
antennes-relais devraient avoir un taux maximal d’émission compris entre 41 et 61 V/m
(volts par mètre). L’association Robin des Toits, à l’origine de la
proposition, voudrait limiter le taux maximal d’exposition à 0,6 V/m, un taux qui a
aussi été évoqué dans un rapport du Grenelle de l’environnement et dans une
proposition de loi du sénateur Mme Dominique Voynet (Verts).
Les communes de Courbevoie
(Hauts-de-Seine), Hérouville-Saint-Clair (Calvados), Le Vigan (Gard) et
Niergnies (Nord) seraient d’accords pour un test grandeur nature d’après l’association.
Les opérateurs s’y opposent cependant car une telle limitation impliquerait l’augmentation
considérable du nombre d’antennes émettrices afin de garder une couverture
réseau équivalente. L’affaire est donc au point mort. La suite du Grenelle des
ondes se focalisera également sur les téléphones mobiles.

Advertisements

Ailleurs sur le web