Un amendement fait entrer internet dans l’hémicycle de l’Assemblée
nationale

Thierry Mariani et Claude Goasguen, tous deux députés UMP, ont présenté en début du
mois un amendement visant à introduire l’accès à internet dans l’Assemblée
nationale. En effet, l’Assemblée nationale, qui réunit les députés pour la
présentation et le vote des lois, était jusqu’ici un lieu épargné par
les ondes et les distrations du net. Si l’usage des ordinateurs mobiles y était autorisé, ceux-ci ne
disposaient pas d’un accès internet et en ce qui concerne les téléphones mobiles,
un brouillage est utilisé pour interdire leur utilisation. L’Assemblée nationale ne permettait donc aucune communication électronique avec l’extérieur.

L’accès internet adopté, les téléphones mobiles toujours
interdits

« Le Bureau détermine les conditions dans lesquelles les députés sont autorisés
à utiliser leurs ordinateurs portables dans l’hémicycle, y compris les services
de messagerie électronique et les accès internet. », peut-on lire dans l’amendement
voté par une large majorité le mardi 12 mai. Si les députés pourront se connecter à leurs comptes Facebook et faire des recherches sur Google pendant les séances, en revanche, l’utilisation des
téléphones mobiles reste interdite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here