Wifi et bibliothèques : vers un monde sans ondes ?

Wifi et bibliothèques : vers un monde sans ondes ?

A Paris, le comité hygiène et sécurité de l’université Paris
III s’est dirigé vers un moratoire concernant les bornes Wifi de ses établissements publics.
Décidément, les ondes électromagnétiques ont la vie dure en ce moment.

Publié le 15 mai 2009 - 10:24 par La rédaction





Certaines bibliothèques parisiennes privées du Wifi
L’université parisienne Sorbonne Nouvelle-Paris-III dispose d’un ensemble de bibliothèques et établissements
universitaires, autant de lieux publics desservis par le Wifi. Sur la liste, les
bibliothèques universitaires de Sainte-Geneviève, Sainte-Barbe, des Langues
Orientales et le centre de documentation de la faculté de Censier vont
entrer sur le coup d’un moratoire concernant la présence et l’activité des
bornes Wifi, d’après un communiqué du syndicat de la fonction publique FSU. Après une table
ronde traitant de l’impact des ondes électromagnétiques sur la santé lancée le
23 avril dernier par le ministère de la Santé et une réunion du comité hygiène
et sécurité de l’université Paris III, la décision d’éliminer l’utilisation du Wifi a été prise suivant le
principe de précaution. Les bibliothèques concernées devront désormais éviter
le sans fil.

Publicité

Ailleurs sur le web