Test dpreview du Canon EOS 500D

Test dpreview du Canon EOS 500D

Publié le 10 juin 2009 - 10:11 par La rédaction
canon_EOS_500D_150

Dpreview vient de publier le test du reflex-vidéo 1080p amateur Canon, l’EOS 500D.


Canon EOS 500D : premier reflex amateur 1080p
Le Canon EOS 500D aura été le premier appareil photo reflex amateur doté de la vidéo 1080p. L’ère des reflex à capacité vidéo a été lancée par Nikon qui annonçait, en septembre dernier, son D90, doté du D-Movie I, l’enregistrement vidéo 720p.

Un excellent 15 mégapixels
En photo, parce qu’un reflex reste avant tout un appareil pour faire des photos… , le 500D offre une excellente résoltion et un niveau de détails élevé même si finalement, par rapport à son prédécesseur, l’EOS 450D, le progrès est marginal. La sensibilité étendue, qui peut être fixée à 12800 ISO, est un autre atout du 500D bien que la qualité des images produites à de telles sensibilités n’est pas au mieux, au moins, l’accès à la sensibilité de 12800 ISO peut être d’un grand secours. Pour le reste, l’EOS 500D est salué pour sa maturité : son ergonomie travaillée, son excellente autonomie, sa réactivité appréciable ou encore la fiabilité de son système d’exposition au flash. Et pour parler vidéo tout de même, le rendu des séquences haute définition 1080p filmées avec le 500D est très bon, car justement en 1080p mais le site regrette la cadence vidéo un peu faible, puisqu’elle n’est que de 20 i/s. Que vaut-il mieux : le Canon EOS 500D en 1080p à 20 i/s ou le Nikon D90 / D5000 en 720p seulement, mais à 24 i/s ? Et bien, qui peut le plus peut le moins : le Canon EOS 500D peut aussi filmer en 720p, mais à 30 i/s.

Mais….
Au chapitre des quelques lacunes décelées par le test dpreview du Canon EOS 500D, on note que, et cela semble être une première, les fichiers RAW du 500D seraient plus bruités que ceux de certains concurrents. Ce serait une première, car depuis l’avènement de la photo numérique, Canon, et ses capteurs CMOS, sont en tête du hit-parade des photos les plus propres en hautes sensibilités. Il faut dire que par concurrence, le site pense au Nikon D90 ou D5000 dont on connaît le comportement exemplaire en haute sensibilité, exceptionnelle pour un capteur de taille APS-C. Mais le site saluait tout de même la performance globale en termes de sensibilité du Canon (dont les photos sont parfaitement exploitables jusqu’à 1600 ISO) et appréciait également la latitude de réglages qu’offre le système de réduction de bruit. Un autre petit bémol adressé par le test de l’EOS 500D concerne à nouveau son capteur qui manquerait de marge dans les hautes lumières se qui est d’autant plus gênant que l’appareil aurait aussi tendance à surexposer dans des conditions de luminosité intense et de fort contraste. Le Canon EOS 500D se fait aussi remarquer, négativement, par une balance des blancs automatique trop peu fiable sous des lumières artificielles ou par son aspect très plastique : oui, il est léger et compact mais cela se paie par une finition qui sans manquer de robustesse donne un côté cheap… Surtout si l’on compare le 500D ou Nikon D90 dont la finition est un niveau au dessus, comme toujours chez Nikon.


La cible du Canon EOS 500D : bobos, hipsters….

Conclusion du test du Canon EOS 500D
Mais au final, ces quelques réserves sur le niveau de bruit initial du capteur ou sa dynamique un peu moins généreuse que ce que l’on pouvait attendre de lui ne privent pas l’EOS 500D de la note maximale, le fameux « Highly Recommended » décernée par les testeurs de dpreview. Il reste un excellent reflex APS-C, doté d’un bel écran 3″, dont la sensibilité peut être étendue à 12800 ISO et qui, cerise sur le gâteau, offre la vidéo 1080p.

Lire le test en profondeur (en Anglais) du Canon EOS 500D par dpreview : c’est par ici.


Ailleurs sur le web



Article précédent
«
Article suivant
»