Test du reflex numérique Nikon D200

Test du reflex numérique Nikon D200

Le site LetsGoDigital vient de publier le test du Reflex numérique expert Nikon D200 tant attendu par les Nikonistes. Nikon n’est pas connu pour être la marque à renouveler son offre le plus rapidement mais en contre-partie, on sait que lorsque Nikon sort une nouveauté, le nouveau modèle correspond à des avancées majeures. Est-ce le cas avec ce D200 ? pour le savoir, lisez le test.

Publié le 23 mars 2006 - 0:00 par La rédaction

nikon_d200

Publicité
Nikon D200 -10 Mégapixels
Même si une résolution plus élevée n’était pas vitale pour les performances du D200, Nikon se devait de suivre la révolution numérique et d’emboîter le pas à la vague de mégapixels supplémentaires que l’on voit déferler à chaque génération d’appareils. Ainsi, le D200 passe à 10 mégapixels grâce au nouveau capteur CCD Sony. Aujoud’hui, il existe deux familles de capteurs : les CCD et les CMOS. Nikon reste dans l’univers des CCD.

Nikon D200 – Nouveau boîtier et nouvelles fonctions
La vraie révolution du D200 est à chercher du côté de son nouveau boîtier et des différentes fonctionnalités qui font ici leur apparition. Alors que pour le D100, Nikon était resté sur un design inspiré du F80, un reflex très typé amateur, pour le D200, Nikon est passé la vitesse supérieur et le look comme l’ergonomie et la finition font de ce nouveau reflex un vrai boîtier amateur expert, voire pro. La preuve en est l’architecture interne ultra robuste, mais aussi la tropicalisation du boîtier, raffinement habituellement réservé aux reflex pros. Ainsi, le D200 résistera sans roblème à une petite averse même si la tropicalisation n’est pas aussi poussée que celle du D2X, mais c’est déjà bien mieux que les appareils experts de la concurrence, même les plus onéreux comme l’EOS 5D.

nikon d200Nikon D200 – Viseur
Autre avancée de taille qui fait son apparition sur ce D200 : un viseur super confortable. En effet, les viseurs des appareils reflex numériques à petit capteur de type APS-C ont généralement un viseur certes reflex, mais dont la diagonale est très limitée et à travers lesquels il n’est pas très agréable de viser. Le D200 remédie enfin à ce problème, détail pour les nouveaux venus, mais primordial pour tous ceux qui ont déjà eu un ou plusieurs reflex numériques. Les utilisateurs qui passeront de leur reflex argentique au D200 ne souffriront pas trop de la différence.

Nikon D200 SLR – Réglages
Les réglages offerts par le D200 corroborent le côté pro de l’appareil. L’appareil est entièrement customisable aux habitudes et goûts de l’utilisateur. C’est un aspect préciseux pour un photographe professionnel qui a déjà des habitudes photographiques bien ancrées et gagnera ainsi un temps infini. Les préférence de l’utilisateurs peuvent être sauvegardées pour un accès facile.

nikon d200Nikon D200 – Mise au point et sensibilité
Tout comme le D2X, le D200 offre l’agrément d’un autofocus à 11 colimateurs. Cependant, leur répartition est différente sur les deux appareils et la couverture est naturellement moins importante sur le D200 que sur son grand frère pro. Les photographes de studio apprécieront le sensibilité mini de 100 ISO car sur le D100, celle-ci était au minimum de 200 ISO. Naturellement, Nikon a implanté un grand écran à l’arrière du boîtier, chose très pratique quand on cherche à vérifier l’accuité de la mise au point ou lorsque l’on navigue dans les menus.

Nikon D200
Les nikoniste attendaient ce D200 depuis de très longs mois. Nous aussi, nous étions très impatients de
découvrir ce reflex prometteur. Nous avons eu l’oportunité de tester le D200 de manière intensive et vous livrons nos conclusions dans ce test. 
 
Lire la suite le test sur LetsGoDigital.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *