Palm Pré : état des lieux aux Etats-Unis

Palm Pré : état des lieux aux Etats-Unis

Lancé il y a deux semaines, le Palm Pré devrait apporter au
constructeur le renouveau dont il a besoin pour remonter la pente. Voici les chiffres de
vente et l’état des lieux.

Publié le 23 juin 2009 - 10:59 par La rédaction





Le succès à l’arrivée pour le Palm Pré
Voilà deux semaines que le Palm Pré a été commercialisé outre-Atlantique et les
premiers résultats semblent encourageants. Durant les premiers jours de
commercialisation tout d’abord, Sprint, opérateur mobile qui détient l’exclusivité
de la commercialisation du smartphone, annonçait que les stocks avaient fondu, posant même
quelques problèmes de livraison. Les accrocs du lancement dépassés, quelque
200 000 terminaux se seraient écoulés. Les chiffres officiels restent
cependant inconnus pour le moment. En France, le Palm Pré devrait être commercialisé à la rentrée.

Palm Web OS et ses applications
En ce qui concerne sa boutique d’applications, Palm est quelque peu
dépassé avec seulement une trentaine d’applications disponibles au
téléchargement pour le moment. Les utilisateurs ont cependant montré leur intérêt
pour les applications puisque les chiffres des téléchargements tourneraient
autour de 700 000 selon les analystes. La boutique d’applications devrait
se développer petit à petit d’autant plus que le système d’exploitation Palm
Web OS est tout jeune. Le meilleur reste donc à venir.

Palm vs Apple, plus d’iTunes pour le Pré
Avec le tout nouveau smartphone Pré, Palm apportait une alternative aux
baladeurs d’Apple puisqu’il est un des seuls terminaux compatibles avec iTunes à
l’heure actuelle. En effet, le Palm Pré supporte la synchronisation avec le
logiciel vedette d’Apple et permet ainsi de se passer d’un iPod ou de la
fonction iPod de l’iPhone tout en profitant du catalogue iTunes. Cette solution
ne devrait pas s’inscrire dans la durée, Apple ayant annoncé un changement lors
des prochaines mises à jour d’iTunes qui ne devrait plus permettre l’utilisation
de terminaux d’autres marques. Palm devra alors se tourner vers d’autres solutions de
synchronisation multimédia.

Advertisements

Ailleurs sur le web