Photoshop Lightroom 2.4 et Camera Raw 5.4

Photoshop Lightroom 2.4 et Camera Raw 5.4

Adobe annonce la mise à jour de Photoshop Lightroom 2.4 et Camera Raw 5.4 qui permettront de développer les fichiers RAW des Canon EOS 500D, du Pentax K-7 et du Nikon 5000D, et de 28 autres nouveaux boîtiers dont une floppées de moyen-formats Hasselblad. Une intéressante mise à jour du standard DNG est également au menu.

Publié le 23 juin 2009 - 14:36 par La rédaction

Photoshop Lightroom 2.4 et Camera Raw 5.4 : nouveaux boîtiers
Adobe met à disposition dès aujourd’hui une mise à jour de Photoshop Lightroom 2.4 et de Camera Raw 5.4, disponibles en téléchargement immédiat sur www.adobe.com/downloads/updates/. Ces deux mises à jour permettent de développer les fichiers RAW des Canon EOS 500D, Nikon D5000 et de 18 modèles d’Hasselblad. Voici la liste complète des appareils photo numériques pris en charge par cette nouvelle mise à jour :
Canon EOS 500D
Canon PowerShot SX1 IS.
Epson R-D1x.
Hasselblad (Fichiers 3FR seulement) CF-22, CF-22MS, CF-39, CF-39MS, CFH-22,
CFH-39, CFV, 503CWD, H2D-22, H2D-39, H3D-22, H3D-31, H3D-39, H3DII-22,
H3DII-31, H3DII-39, H3DII-39MS, H3DII-50
Kodak EasyShare Z980.
Nikon D5000.
Olympus E-450.
Olympus E-620.
Panasonic Lumix DMC-GH1.
Pentax K-7.
Sigma DP2.
Sony A230.
Sony A330.

 

Publicité

Nouveau DNG 1.3 enrichi des défauts optiques

En parallèle de ces deux mises à jour, Adobe rend public une nouvelle version des spécifications du format de négatifs numériques : DNG. La version DNG 1.3 inclura une liste prédéfinie d’opérations avec leurs paramètres afin de faciliter les algorithmes complexes de conversion des fichiers RAW. Ces opérations complexes peuvent se traduire par des corrections et améliorations des photos qui seraient trop complexes pour la puissance des processeurs embarqués par les appareils photo. Cela comprend également les opérations de correction des défauts optiques qui ne peuvent de toute façon être opérée qu’après le dématriçage effectué. Le nouveau SDK DNG est donc aussi mis à jour. Cela laisse présager de la possibilité de retoucher les défauts optiques comme le fait un DxO, la distorsion, le vignettage ou les aberrations chromatiques, mais via d’autres applications, pourqoi pas directement dans Lightroom à l’avenir ?…. Chez Nikon, les informations utiles aux corrections des défauts optiques ne sont utilisées que si les fichiers NEF sont développés dans Capture NX2 par exemple. Avec un DNG qui embarquerait ces informations, on peut imaginer corriger ces mêmes défauts optiques dans Lightroom ou Aperture pour ne citer qu’eux.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *